Pour lutter contre la pauvreté et promouvoir les droits humains: TEMEDT lance sa fondation en faveur de l’émancipation et l’épanouissement de la personne humaine

L’Association TEMEDT a procédé, le samedi 14 octobre 2017, à son siège sise à Faso Kanu, au lancement officiel des activités de sa fondation pour contribuer à la lutte contre la pauvreté à l’émancipation et à l’épanouissement de la personne humaine à travers des activités génératrices de revenus (AGR). A cette occasion, le président de TEMEDT, Ibrahim Ag Idbamanat à octroyer 2 prêts d’une valeur de 2 millions de F cfa remboursables sans intérêt aux personnes nécessiteuses. La cérémonie de lancement a enregistré la présence du parrain de l’événement, Zahabi Ould Sidi Mohamed et les gouverneurs des régions de Tombouctou et de Ménaka respectivement Koïna Ag Amadou et Daouda Maïga. Le lancement de ladite fondation a eu lieu en présence des bénéficiaires des deux prêts qui s’élèvent à environ 2 millions de F CFA dont la remise de la somme de 500 milles F CFA à la représentante du regroupement des femmes teinturières de Tessit, Aminata Walet Erzagahitt et d’une moto tricycle pour le transport en commun d’une valeur de 1 480 000F CFA à Boubacar Dicko. Dans son discours, le président de l’Association Temedt, Ibrahim Ag Idbamanat a rappelé que son association a décidé, le 21 décembre 2016, de la mise en place d’une fondation qui joue le rôle d’une agence visant à dynamiser la mobilisation et la gestion des ressources financières en faveur de la promotion et de l’émancipation des couches vulnérables au Mali, en particulier celles d’ascendance esclave. Pour lui, elle a pour objet de contribuer à l’éradication de la pauvreté et des inégalités sociales au Mali. Aujourd’hui, dira-t-il, un certain nombre de personnes ont répondu à l’initiative lancée par Temedt depuis. « Les contributions versées s’élèvent en ce moment à 5 500 000 F CFA. Les statuts et règlement intérieur existent, un compte bancaire a été crée, un bureau provisoire de gestion de 7 membres est mis en place », a-t-il dit. Et d’annoncer que l’Assemblée générale destinée à la mise en place du Conseil d’administration du fonds aura lieu le 30 octobre 2017. « Ici et maintenant, soyez témoins que cette initiative nous enseignera toujours : devant la colère, l’exaspération ou l’hostilité, le comportement sera l’hospitalité. Nous sommes sûrs et ce sera le combat de notre génération, le combat de notre vie, que la kalachnikov ne peut pas remplacer le bâton de berger, que les Toyota tout terrain montés de lance-roquettes ne doivent pas se substituer aux petites et moyennes entreprises. Nous refusons de céder au pessimisme pour soutenir que la réconciliation et la paix sont possibles et même inévitables », a-t-il expliqué. Temedt éligible comme partenaire de projets d’insertion Pour sa part, le parrain Zahabi Ould Sidi Mohamed a noté que Temedt est éligible comme un partenaire technique d’exécution des projets d’insertion au nord de notre pays. « Il y a quelques jours, j’échangeais avec les partenaires sur la possibilité de la mise en œuvre des projets de réinsertion. Le pays a toujours déversé beaucoup d’argents au nord mais pour très peu de résultats parce que, tout simplement, tout est lié à la qualité des hommes qui gèrent. Si vous n’avez pas de bons gestionnaires, même si vous amenez des milliards, il n’y aura pas de résultats car les ressources n’arriveront aux vrais destinateurs. Donc, Temedt est éligible dans ces genres de projets d’insertion en tant que partenaire technique d’exécution. Avec sa crédibilité, sa connaissance de terrain, son sérieux, Temedt peut faire la différence», a-t-il dit. Moussa Dagnoko Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here