Présentation de manuel de formation en droits humains à l’école de nationale de Police

En vue de renforcer les capacités opérationnelles des policiers maliens en droits humains, l’Ecole Nationale de la Police (ENP) Amadou Touré dit Gandhi sous l’égide de la Direction nationale de la police en partenariat avec l’Institut Danois des Droits Humains (IDDH) a présenté le manuel de formation en droits de l’homme au profit de la police malienne. C’était le jeudi 12 octobre 2014 dans la salle de réunion de l’école nationale de la police en présence du contrôleur général Sabane Touré, représentant du DG de la police nationale, du commissaire divisionnaire Mamy Sylla, Directeur de l’école nationale de la police, Famorogué Camara, représentant national IDDH-Mali ainsi que plusieurs autres personnalités. Le manuel a été élaboré par les fonctionnaires de police maliens avec l’appui technique et financier de l’IDDH. Aux dires de Mamy Sylla, c’est dans le souci d’amener la police nationale à une meilleure connaissance des textes et des droits humains par rapports à ses missions ainsi que des défis sécuritaires au sahel que le manuel de formation a été élaboré. Le manuel de formation en droits humains présenté par Amadaga Dama, contrôleur général de police à la retraite, comprend 6 modules. Il s’agit entre autres : les droits de l’homme dans les activités de police ; la police et la protection des personnes vulnérables ; droits et obligations des fonctionnaires de police et la police et protection des étrangers et réfugiés. Le manuel permet à la police de mener 4 grandes missions dans le cadre de son exercice, à savoir : la souveraineté, la tranquillité, l’investigation et la liberté publique et individuelle. Il permet aussi de relever 3 défis qui sont : renforcer le caractère démocratique de la police au Mali, améliorer la qualité des relations entre la population et la police et accroitre le professionnalisme de la police malienne. Par ailleurs, en plus de l’élaboration du manuel de formation, l’IDDH a participé activement à la création de la POLI-DH (Police et Droit de l’Homme). La POLI-DH dont le Mali assure la présidence du comité directeur à travers par la personne de Mamy Sylla, directeur de l’école nationale de police, est une plateforme née le 24 février 2014 à Niamey. Elle constitue un moyen adéquat pour améliorer les capacités opérationnelles des policiers de trois pays membres que sont le Burkina, le Mali et le Niger afin de promouvoir les droits de l’homme. La cérémonie a pris fin par la remise symbolique du manuel à certaines structures telles que l’Eucap Sahel-Mali, la MINUSMA, la garde nationale et la cellule de communication de la police. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here