Escrime, coupe du Mali : Les championnats d’Afrique en ligne de mire

Le Centre Olympafrica a vibré, samedi à l’occasion de la 13è édition de la coupe du Mali d’escrime. Au total, 34 escrimeurs et escrimeuses avaient rendez-vous, cette année, pour le prestigieux trophée de Dame coupe, la compétition la plus prisée, après le championnat national. Pour cette 13è édition, il y avait les cinq grands clubs du district de Bamako (Titan escrime club, Malian international Fencing academy, USFAS escrime club, Escrime club centre Olympafrica, Diarra’s escrime club), mais aussi deux ligues régionales, à savoir Sikasso et Ségou. Les combats ont donné lieu à de belles empoignades qui ont tenu en haleine les nombreux supporters présents dans la salle du centre Olympafrica. Le temps fort de la compétition a été, bien entendu, les finales fille et garçon qui se sont disputées dans l’après-midi. La première confrontation a mis aux prises deux escrimeuses de l’USFAS, Alima Dembélé et Mariam Théra. Sans surprise, la multiple championne du Mali (Alima Dembélé) s’est imposée sur le score de 15 touches à 9, au terme d’une partie maîtrisée de bout en bout. Alima Dembélé réalise, ainsi, le doublé coupe-championnat et confirme qu’elle reste la reine incontestée de l’escrime malienne. Depuis plusieurs années, la sociétaire de l’USFAS collectionne les trophées sur le plan national, mais aussi dans les compétitions internationales et la jeune escrimeuse semble bien partie pour régner longtemps sur le trône. La troisième place du tournoi est revenue à une autre escrimeuse de l’USFAS, Sétou Korobo. C’est dire que le podium Dame de cette 13è édition de la coupe du Mali était composé à 100% de combattantes de l’USFAS. Chez les garçons, le duel des homonymes (Gaoussou Coulibaly N°1 et Gaoussou Coulibaly N°2) n’a pas tenu ses promesses cette fois. La faute, à un Gaoussou Coulibaly N°1 trop fort pour son adversaire et qui a plié l’affaire en une mi-temps. Le score final (15-5) traduit parfaitement la supériorité du sociétaire de l’Escrime club olympafrica (ECO) qui a gratifié les spectateurs d’un beau spectacle. A aucun moment, Gaoussou Coulibaly N°2 (Diarra’s escrime club) n’a réussi à prendre la mesure de son adversaire, à fortiori, prouver qu’il était capable de déjouer les pronostics. La troisième place du classement est revenue à Abdoul K. Kané de Titan escrime club. Chez les filles, comme du côté des garçons, les trois premiers du tournoi ont reçu des médailles et des prix d’encouragement. Les finales étaient présidées par le premier vice-président de la Fédération malienne d’escrime (FME) et ancien international, Moussa Samaké, en présence du secrétaire général de la fédération, Ahamadou Maïga et du directeur technique national (DTN), Boubacar Abdoul Thierno Diallo. A l’issue des finales, le premier vice-président de la FME a félicité l’ensemble des escrimeurs et escrimeuses pour leur prestation, avant d’indiquer que le tournoi a été un bon test dans la perspective des Championnats d’Afrique, prévus en novembre en Côte d’Ivoire. «On a assisté à quelques beaux duels qui prouvent que l’escrime malienne a progressé. Il faut continuer sur cette lancée. Cette année, la coupe du Mali a servi de préparation pour nos escrimeurs qui doivent participer aux Championnats d’Afrique, dans quelques semaines en Côte d’Ivoire», a confié Moussa Samaké, en adressant ses remerciements aux sponsors du tournoi, Malitel, PMU-Mali et le Comité national olympique et sportif. Souleymane B. TOUNKARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here