Le président de la République en visite en première région : Des Kayesiens en colère contre IBK

Dans le cadre des éditions 2017 de la journée mondiale de l’alimentation couplée à la journée mondiale de la femme rurale, Ibrahim Boubacar Kéïta, accompagné de plusieurs ministres, est, depuis hier, lundi 16 octobre 2017, en déplacement à Kayes, la première région du Mali. Cette première visite du chef de l’Etat malien à Kayes anime les différentes conversations des habitants de la cité des rails. «Pourquoi le président a attendu tout ce temps avant de se rendre à Kayes? » s’interrogent des Kayesiens. Selon Moussa Camara, jeune cadre évoluant dans le privé, les Kayesiens ont toujours eu l’impression d’être des citoyens de seconde zone depuis qu’IBK est arrivé au pouvoir en 2013. ” Kayes est devenue presque une ville coupée de Bamako à cause du mauvais état de la route. La preuve, presque toute la délégation présidentielle a fait le déplacement à Kayes par avion “, indique Camara. Pour Idrissa Kanté, commerçant, les Kayesiens ont le sentiment que c’est l’approche des élections présidentielles qui a motivé le président à faire ce déplacement sur Kayes. “Nous ne sommes pas du tout contents. Cela fait combien de temps qu’on réclame des meilleures conditions de vivre. Et c’est maintenant qu’on pense à nous? Nous ne servirons nullement de bétail électoral”. Selon Mody Diallo, pharmacien, ceux qui étaient chargés de la mobilisation avaient tout le mal du monde à faire sortir les gens afin d’accueillir le président de la République. « C’était la croix et la bannière pour eux, Ils ont dû vraiment mettre le paquet… Il était vraiment temps qu’il vienne ici. S’il ne l’avait pas fait, je ne sais pas comment il allait battre campagne dans la région de Kayes», explique –t-il. Toute la République semble s’être déplacée pour ce voyage présidentiel dans la cité des rails. En effet, Plusieurs cadres et membres du parti au pouvoir, fonctionnaires de l’Etat, ont fermé leurs bureaux à Bamako pour se rendre à Kayes. C’est tout fièrement que les fonctionnaires -cadres du RPM indiquaient à qui voulait l’entendre: “Nous avons fait le déplacement de Bamako à Kayes pour faire de cette visite présidentielle une véritable réussite “. Ce déplacement du président de la République, selon des kayesiens, est une véritable campagne électorale. Pour la réussite de l’évènement, 60 employés de l’Ortm, la télévision publique, ont aussi fait le déplacement. Madiassa Kaba Diakité, depuis Kayes Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here