Pôle judiciaire spécialisé dans la lutte contre le terrorisme: Près de 80 dossiers en cours de traitement

Le procureur du pôle judiciaire spécialisé dans la lutte contre le terrorisme Boubacar Sidiki Samaké était devant la presse le Lundi 16 Octobre 2017 dans les locaux du ministère de la justice garde des sceaux afin d’éclairer l’opinion publique nationale et internationale sur les travaux assignés en sa structure ; tout en faisant le point sur les 79 dossiers brulants sur sa table concernant la lutte contre le terrorisme, le blanchiment d’argent, le trafic international de drogue et de montrer leur engagement à traquer les terroristes qui sèment la terreur au Mali et dans les pays voisins. Fonctionnel depuis janvier 2017 au Mali, le pôle judiciaire spécialisé dans la lutte contre le terrorisme, le blanchiment d’argent, le trafic international de drogue et autres réseaux mafieux contribuant à financer le terrorisme et vu les attaques terroristes dont a été victime le Mali ; il fallait une juridiction spécialisée pour faire face au problème d’où la création du pôle judiciaire a fait savoir Boubacar Sidiki Samaké, le procureur du pôle judiciaire. Il a expliqué la complicité et la lenteur dans le traitement des dossiers brulants sur sa table tout en expliquant son engagement et celui de ses collaborateurs dans le but de relever l’énorme défi qu’est de traquer les terroristes et les commanditaires tapis dans l’ombre. Selon lui, c’est la grave crise de 2012 qui a conduit à l’occupation de trois régions du septentrion malien qui a ouvert les portes du Mali à ces terroristes avec ses multiples conséquences. « Vu l’ampleur des attaques terroristes dont a été victime le Mali il fallait une juridiction capable de juger ces criminels et le Mali a opté pour ce pôle judiciaire spécialisé dans la lutte contre le terrorisme qui depuis sa mise en œuvre est entrain de tout mettre en œuvre pour combler les attentes des autorités et de tous les maliens », précise le procureur Samaké. Il a noté que la juridiction dont il est le procureur est composé d’un parquet spécialisé, d’une brigade spécialisée et qui peut être saisi par tous les maliens. Le procureur Samaké a signalé qu’il a sur sa table plus d’une soixantaines de dossiers sur le terrorisme dans lesquels figurent les noms des terroristes comme Iyad Ag Ghali, Amadou Kouffa et qu’ils mettront tout en œuvre pour les traquer et les traduire en justice. « Tant que Iyad Ag Ghali est en vie, l’espoir est permis de le traquer » rassure-t-il. Concernant les attaques de La terrasse de Bamako, du Byblos de Sévaré, du Radisson blu de Bamako, le procureur a indiqué que les résultats des enquêtes ont prouvé que c’est un même réseau terroriste qui se cachait derrière ces attaques et que les auteurs seront traqués quelque soit la durée de la procédure des enquêtes, des investigations etc. Le procureur du pôle spécialisé dans la lutte contre le terrorisme, Boubacar Sidiki Samaké est conscient de la complexité des travaux assignés en sa structure mais est prêt à relever le défi avec l’appui et l’accompagnement de tous les maillons de la lutte contre le terrorisme partant des forces maliennes, étrangères déployées au Mali ainsi que des pays du sahel. Moussa Samba Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here