Scenari Mali 2030 : Le CERM et ses partenaires à pied d’œuvre

C’est à la suite d’un atelier de quatre jours qui a regroupé des participants représentatifs de toutes les aires culturelles du pays, de différentes générations et centres d’intérêt très divers, que le centre d’études et de réflexion au Mali (CERM) en partenariat avec Friedrich Ebert Stiftung (FES) a organisé le samedi 7 octobre 2017 à l’Hôtel Dafina, un forum communal. L’objectif était de présenter au publics la « brochure les chemins du futur : scenarii Mali 2030 ». Il fallait analyser la situation qui prévaut au Mali et de disposer d’un instrument qui peut servir à alerter les opinions, puis à orienter les groupes sociaux et décideurs politiques aux plans national et international. Le projet de scénarii Mali 2030 est une contribution du centre d’étude et de réflexion au Mali (CERM) et de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). Il se penche sur des problématiques comme les réformes institutionnelles, la démographie, la jeunesse, l’emploi, l’éducation, le développement socio-économique, la sécurité nationale et sous régionale, le terrorisme, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, la justice et la gouvernance, entre autres. Au total, il propose quatre scénarii comme schémas d’évolution possible de notre pays à l’horizon 2030. Un premier scénario dit de « crise permanente » fait référence à la continuation du mal-vivre chronique de ces dernières décennies. Un deuxième scénario dit du « Mali en marche » se rapporte à la sortie effective de crise du pays et à la normalisation autant des circuits de production que des conditions de vie des communautés. Un troisième scénario dit du « redressement modeste » suggère un relèvement progressif des indicateurs de développement socioéconomique et humain, tandis que des défis majeurs demeurent sans solutions. Un quatrième et dernier scénario dit du « chaos » envisage la fragmentation territoriale et politique du pays. A travers cette contribution, le CERM et FES veulent fournir un document de synthèse qui propose des réflexions et décisions politiques pertinentes, et qui peut servir de fondement à une étude prospective plus approfondie. Selon le coordinateur du projet de scenarii Mali 2030 au niveau du CERM, Prof Ibrahim Iba N’Diaye, l’idée de brochure est partie en faite de constat que notre pays vit un moment très grave depuis 2012 avec l’invention de la partie Nord du pays tous les crimes qui suivent les assassinats, les morts, les viols, les banditismes et la crise institutionnelle, la crise sécuritaire, les problèmes de défense , donc nous sommes dit qu’il est important que les maliens se concertent, et que des citoyens ordinaires s’assaillent et réfléchissent ensemble sur le comment et le pourquoi des choses. Il a ajouté qu’avant de compter sur les aides extérieures ou des partenaires, il est important que nous même en tant que maliens et maliennes disions voici ce qui est possible, voici ce que nous pouvons faire. «Nous avons choisi 2030 pour voir ce qui est faisable, ce qui est réalisable, ce qui est plausible c’est à dire que ce ne sont pas des vieux pieds, des souhaits. On va effectivement travailler à ce que notre pays soit matérialisé sur le terrain au bénéfice des populations et de nous mêmes en tant que citoyen », a conclu le coordinateur. Bissidi Simpara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here