Douanes : 30 Officiers formés en technique d’ intervention

La caserne chef d’escadron Balla Koné a abrité, vendredi dernier, la cérémonie de clôture de la formation de la 3è promotion du stage de moniteur en intervention professionnelle des douanes (MIP). C’était en présence du commandant des Écoles de la gendarmerie nationale, le colonel Seydou Kamissoko, du représentant du directeur général des Douanes, Abdel Kader Sangho, du directeur général adjoint de la gendarmerie, le colonel Bakary Kodio. Du 4 au 12 octobre, 30 officiers de la douane, sur 37 au départ, ont été formés physiquement et intellectuellement dans les domaines suivants: la formation générale physique, pédagogique au commandement, l’intervention professionnelle, les techniques de maîtrise avec arme, l’adversaire et les tactiques d’intervention. Dans son allocution, le commandant des Écoles de la gendarmerie nationale dira que plusieurs cadres de la douane, dont trois femmes, ont subi 6 semaines de formation en technique d’intervention, en vue de les préparer aux enjeux d’ordre sécuritaire auxquels sont actuellement confrontées les forces de sécurité de notre pays. «Sur les 30 stagiaires, 4 ont eu des attestations de participation, 13 ont eu la qualification de technicien en intervention professionnelle (TIP), et 13, dont 02 personnels féminins, se sont vus décerner le certificat MIP», a précisé le colonel Seydou Kamissoko. Il ajoutera que les spécialistes en intervention professionnelle, dans leurs futures missions de sécurisation des personnes et des biens, seront à la hauteur, notamment lors des services de routine et d’opérations spéciales au sein de leurs unités de déploiement. Le colonel Seydou Kamissoko a saisi l’occasion pour remercier la direction générale des douanes qui a appuyé le commandement des Écoles de la gendarmerie nationale dans la prise en charge logistique et financière de cette formation. Dans son intervention, le représentant du directeur général des Douanes a indiqué que le module de formation intitulé MIP, développé au sein de l’école de la gendarmerie, continue d’alimenter, après la sortie des premières promotions, moult émerveillements et commentaires élogieux. «Du fait de son contenu, ce module de formation suscite auprès de nos services de sécurité, un espoir nouveau, celui de gagner un combat», a-t-il déclaré. Abdel Kader Sangho dira que pour lutter contre le terrorisme, le trafic de drogue et la criminalité transfrontalière, il est nécessaire pour les services de sécurité et ceux chargés particulièrement de lutter contre les trafics illicites, de créer une synergie d’actions en vue d’une plus grande professionnalisation de leurs modes opératoires et de leurs méthodes d’intervention. Quant au directeur général adjoint de la gendarmerie, il a remercié les partenaires qui ont contribué au bon déroulement de cette formation. Le colonel Bakary Kodio a exhorté les récipiendaires à être à la hauteur dans la satisfaction des besoins de la population. La remise symbolique des attestations aux récipiendaires et le défilé des troupes ont mis fin à la rencontre. Mamadou SY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here