Perturbation de la fourniture d’électricité dans la capitale: L’EDM S.A s’explique

Les responsables de l’Energie du Mali ont animé le mardi 17 octobre 2017, un point de presse pour parler sur les difficultés et les contraintes que la société connait depuis le début du mois d’octobre en ce qui concerne la fourniture de l’électricité. C’était à la Direction générale de la société. Ce point presse a été essentiellement animé par le Directeur général adjoint chargé des opérations, Ladio Sogoba. Ce point a commencé avec le fonctionnement du système réseau de la société, les incidents qu’ils ont eu et ce qu’ils ont pris comme disposition pour pouvoir remédier à la situation. Il a d’abord présenté les excuses de la société auprès de son aimable clientèle du fait que depuis le mois d’octobre la fourniture de l’électricité a été perturbée dans la fourniture. Plus loin, il a expliqué que du 1er octobre jusqu’au 15, l’EDM SA a enregistré plus de 20 incidents majeurs sur son réseau ainsi qu’un certain nombre d’incidents sur le réseau d’interconnexion avec la Côte d’Ivoire. Expliquant les raisons de cette perturbation, il dira que ceci est dû à des incidents sur les artères principales. Les routes principales et secondaires de l’électricité ont eu des défauts. Selon le Directeur général adjoint chargé des opérations, les routes secondaires qui constituent les 30.000 W ainsi que les routes principales de 225.000 W ont enregistré des incidents assez majeurs qui ne peuvent être réparés en un seul coup du fait que ça prend du temps. Ainsi, il a expliqué que pendant ce temps ils ont procédé à des transferts de charges sur les autres liaisons qui étaient disponibles. « La cause principale, ce sont ces incidents sur les voies principales et secondaires du réseau électrique », a-t-il précisé. A la question de savoir si ces incidents sont derrière nous, il a fait savoir qu’ils ont pratiquement terminé avec l’ensemble des liaisons qui sont en défaut et qui ont tous été identifiées, mais qu’il reste quelques unes qui doivent être réparées. En ce sens, il a indiqué que d’ici une semaine toutes ces liaisons seront disponibles et que la situation va s’améliorer. Par ailleurs, il a expliqué que ces incidents concernent principalement la ville de Bamako. Mais suite à l’incident qu’ils ont eu sur la ligne 225, le problème a touchée les villes de Sikasso, Koutiala et Ségou. Cependant, le temps de reprise n’a pas été aussi long comme dans la ville de Bamako. En outre, le D.G.A chargé des opérations de la société, a souligné que c’est l’ensemble de ces lignes qui rentre en fonctionnement. Ousmane Baba Dramé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here