Politique sanitaire et sociale du Mali 1992-1997 : Modibo Sidibé et ses anciens collaborateurs s’auto-évaluent

Le président, Alpha Oumar Konaré a créé le ministère de la Santé, de la Solidarité et des Personnes âgées qui a été dirigé pendant 5 ans (1992-1997) par Modibo Sidibé également ancien Premier ministre. Le régime d’alors avait mis l’accent sur une politique sanitaire et sociale, volontariste et novatrice. De grandes réformes ont été portées dans les secteurs de la santé, du développement social et de l’éducation. Modibo Sidibé (ancien ministre de la Santé), Mamadou Bassery Ballo (ancien directeur de la Cellule de planification et de statistique), Fodé Boundy (ancien directeur national adjoint de la Santé), Mariétou Kamissoko (ancienne directrice régionale de l’Action sociale), Gaoussou Kanouté (ancien conseiller technique en pharmacie), Amadou Rouamba (ancien inspecteur de la Santé et des Affaires sociales), Abdoulaye Chaba Sangaré (ancien directeur administratif et financier), Youssouf Sangaré (ancien directeur national de l’Action sociale) et Gaoussou Traoré (ancien directeur général de la Maison des aînés) ont été des acteurs clés de la mise en œuvre de cette politique. Ce groupe d’intellectuels a publié un livre collectif intitulé : « Politique sanitaire et sociale du Mali 1992-1997: les choix, les actions et les perspectives ». L’ouvrage publié sous la direction de l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé a été présenté samedi dernier à la Maison des aînés. L’ouvrage était donc au cœur des échanges avec des anciens Premiers ministres et présidents de l’Assemblée nationale, des diplomates, hauts cadres, écrivains, journalistes, amis et sympathisants. Le livre est une publication de 274 pages qui retrace la situation sanitaire et sociale préoccupante que connaissait notre pays en 1992. Il restitue en partie les efforts des premières heures de la démocratie malienne. Dans l’ouvrage, les auteurs analysent et assument leur bilan. Ils estiment laisser ainsi une signature à la postérité. La publication rappelle aussi les grands chantiers, les innovations, les résultats obtenus, mais surtout la volonté politique qui sous-tendait toutes ces actions. L’ouvrage s’intéresse également aux portions de notre pays qui, en 1992, ne disposaient pas d’équipements, de médecins, d’infirmiers, de pharmaciens et de services sociaux de base accessibles aux populations. Le livre est une mine d’informations pour le personnel sanitaire et pour tous ceux qui s’intéressent à la santé et à la solidarité. L’œuvre de la cohorte de cadres montre aussi les actions accomplies pour rapprocher les services des populations. La construction de la confiance entre le peuple malien et l’action publique demeure l’un des objectifs de l’ouvrage. C’est pourquoi les auteurs de la «Politique sanitaire et sociale du Mali 1992-1997: les choix, les actions et les perspectives» ont choisi de donner aux citoyens maliens le maximum d’éléments d’appréciation sur la volonté politique d’alors. Ces esprits brillants espèrent que leur travail aidera à construire la confiance. L’ouvrage est édité par les Editions «Jamana» et est disponible dans toutes les librairies au prix de 5 000 Fcfa. Dans sa lecture critique, notre confrère des «Echos», Alexis Kalambiry a qualifié le livre de témoignage de certains pionniers de la Santé de notre pays. C’est un bréviaire et une leçon pour ceux qui veulent apprendre. Saluant le courage des auteurs de l’œuvre, le directeur général des Editions «Jamana», Hamidou Konaté a déclaré que le Mali a besoin de débats, d’échanges et de réflexions autour des ouvrages tels que la « Politique sanitaire et sociale du Mali 1992-1997: les choix, les actions et les perspectives ». L’ancien ministre de la Santé, Modibo Sidibé a coordonné tout le travail. Il a félicité le président Alpha Oumar Konaré pour l’avoir permis de travailler avec son équipe. Rappelons que le lancement du livre a été agrémenté par des témoignages d’anciens Premiers ministres (Younoussi Touré et Modibo Sidibé) et des ministres mais aussi d’autres collaborateurs. Sidi Y. WAGUÉ Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here