Le Mali horizon 2030 : ‘’Les chemins du future : scenarii Mali 2030’’, un schéma pour un Mali paisible

Avec l’invasion de la partie Nord-est de son territoire par des groupes djihadistes et rebelles en 2012, les innombrables crimes et l’insécurité généralisée qui en ont découlé, puis le coup d’Etat qui a ébranlé l’ensemble de ses institutions, le Mali a vécu la crise politico-sécuritaire et identitaire la plus grave depuis son indépendance. Le projet scenarii Mali 2030 est une contribution du Centre d’Etudes et de Réflexion au Mali (CERM) et de la Friedrich Ebert Stiftung (FES), une brochure qui a été présenté au public le samedi 14 Octobre 2017 au restaurant Birgo à Boulkassoumbougou remémorant la crise, ses innombrables conséquences et son issu qui pourra être heureux ou malheureux si les maliens ne soufflent pas dans la même trompette. Conçue par des maliens soucieux du devenir de leur pays et conscients que seuls les maliens possèdent la clé de sortie de la crise dans laquelle baigne le pays depuis des années, cette brochure propose quatre scénarii comme schémas d’évolution possibles du Mali à l’horizon 2030. Yacouba Diallo, inspecteur général de police à la retraite, et Mme Keita, Joséphine Traoré, la présidente de l’Association Malienne pour le Bien-être de la Femme et de l’Enfant, en présence d’une nombreuse foule cosmopolite, a présenté la brochure au public. Selon Yacouba Diallo, la brochure les chemins du future : scénarii Mali 2030 est un bouquin qui se penche sur des problématiques comme des réformes institutionnelles, la démographie, la jeunesse, l’emploi, l’éducation, le développement socio-économique, les inégalités sociales, la sécurité nationale et sous régionale, le terrorisme, le fondamentalisme religieux, la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, l’intégration régionale, la justice et la gouvernance entre autres. Il a fait savoir que la brochure propose quatre scénarii comme schémas d’évolution possibles du Mali à l’horizon 2030 avant d’expliquer les deux premiers : le premier scénario dit de la « crise permanente » fait référence à la continuation du mal-vivre chronique de ces dernières décennies, un deuxième scénario dit du « Mali en marche » se rapporte à la sortie effective de crise du pays et à la normalisation autant des circuits de production que des conditions de vie des communautés. Quant à Mme Keita Joséphine Traoré, elle a exposé les deux derniers scénarios abordés dans le bouquin à savoir le « redressement modeste » qui suggère un relèvement progressif des indicateurs de développement socioéconomique et humain tandis que des défis majeurs demeurent sans solution via cette brochure, le Centre d’Etudes et de Réflexion au Mali (CERM) et de la Friedrich Ebert Stiftung (FES) veulent fournir un document de synthèse qui propose des réflexions et décisions politiques pertinentes, et qui peut servir de fondement à une étude prospective plus approfondie. Signalons qu’une des ambitions de cette brochure est de contribuer à assurer la qualité et la durabilité des politiques et approches prônées par les décideurs maliens et par la communauté internationale afin que la paix et la sécurité deviennent des composantes permanentes de la vie en société au Mali et dans la sous-région. Moussa Samba Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here