Mamadou Sinsy Coulibaly, patron des patrons : « Soit on lutte, et l’économie redémarre, soit on crève »

Président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) depuis octobre 2015, Mamadou Sinsy Coulibaly a l’esprit d’initiative et le goût de l’innovation chevillés au corps. À 61 ans, le PDG fondateur du groupe Kledu est célèbre pour son parcours de self-made-man, son ultralibéralisme, son franc-parler et sa constance, jusque dans le look chic et décontracté dont il ne se départ presque jamais : casquette de base-ball, veste sur chemise ou polo, sans cravate. Né au Sénégal, Mamadou Sinsy Coulibaly a grandi au Mali et passé son bac au lycée Prosper-Kamara de Bamako. En France, il étudie la mécanique, via un cursus en sciences et structure de la matière à la faculté de Jussieu, à Paris, puis à l’École supérieure du commerce des réseaux automobiles (Escra), au Mans. Il s’envole ensuite aux États-Unis, où il crée une société de pompes funèbres spécialisée dans les funérailles à l’africaine, qu’il revend pour investir dans une compagnie aérienne reliant Haïti à Miami. Rentré au Mali au début des années 1980, il tisse un réseau de relations d’affaires en travaillant notamment dans le commerce de véhicules d’occasion, crée une société de vente de matériel vidéo et, à la faveur de l’ouverture démocratique, en 1991, lance l’un des premiers médias privés du pays, Radio Kledu. Son groupe emploie aujourd’hui environ 2 000 personnes au sein d’une constellation de sociétés actives dans les médias et la communication, avec Radio Kledu, K2FM, le mensuel gratuit Le Dourouni ou encore Malivision, mais aussi l’imprimerie et les technologies numériques (ImprimColor), le tourisme (Tam voyages), la distribution et les services (Tam courrier, Kledu pressing, SPI bureautique…), l’agroalimentaire, la restauration, etc. À Bamako, tout le monde connaît le tycoon et la magnifique villa à l’italienne qu’il a fait construire au milieu d’une palmeraie, à l’entrée de la Cité du Niger. Mais c’est dans son immense bureau d’ACI 2000 que l’influent patron des patrons maliens a reçu Jeune Afrique, avant d’embarquer dans sa Classe S Berline noire qui le conduira chez le ministre des Finances « pour une audience privée ». Lire la suite sur : http://www.jeuneafrique.com/mag/481363/economie/mali-mamadou-sinsy-couli... Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here