Palais des Sports Salimata Maiga de Bamako : Le Mouvement Irganda fait une démonstration de force

Après la grande rencontre de la Cité impériale qui a regroupé tous les Songhaïs des quatre coins de la planète le mouvement Irganda a décidé de lancer officiellement ses travaux. C’était le Samedi 14 octobre 2017 au palais des sports Salimata Maiga de Bamako en présence du chef de l’Etat SEM Elhadj Ibrahim Boubacar Keita. Dans la salle qui était noire de monde toutes les sensibilités du Mali ont fait le déplacement. Pour les initiateurs de cette rencontre historique il s’agit de prouver que le nord du Mali est la terre de leurs ancêtres. Aussi autour du mouvement Irganda se sont retrouvés les Bozos, les peulhs et les dogons. Pour que la cérémonie se passe dans une atmosphère de fraternité le président du Haut Conseil Islamique l’Imam Mahmoud Dicko a procédé à la lecture du coran. Dans des propos qui apparaissent comme une mise en garde les leaders de Irganda ont souligné que la reconstruction du nord ne se fera pas sans eux. Ils ont fustigé le comportement des groupes armés et terroristes en les signifiant qu’il ya une ligne rouge à ne pas franchir. Dans un discours rassembleur le président du mouvement Ousmane Issoufi Maiga a appelé toutes les composantes du nord à œuvrer pour la paix. Avant d’indiquer fièrement que cette retrouvaille est la preuve que toutes les composantes de la nation malienne tiennent à l’unité du Mali. Et le président de dénoncer la situation actuelle du nord qui a été imposée. Une situation qui a-t-il déploré empêche les enfants de cette parties du pays d’aller à l’école. Une situation qui empêche les femmes d’être libres. Pour lui la paix reste la seule alternative pour le développement du nord. Dans ses propos le président de la république rappellera ses ambitions pour le nord. Il a d’abord évoqué le gigantesque chantier du barrage de Taoussa qui une fois terminé permettra de donner de l’électricité à toute la population, favorisera l’irrigation ce qui permettra de fixer les populations. Cet ouvrage a souligné le premier malien va permettre de mettre à l’abri les jeunes qui sont les couches favorites des terroristes. Et lui de rappeler que ce sont les fleuves Danube, la Loire qui ont permis de développer l’Allemagne et la France. Badou S. Koba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here