Football Malien Bavieux: face à la presse

Mamoutou Touré dit Bavieux était face à la presse hier jeudi pour échanger sur les points d’ombre qui existent entre les deux camps, ainsi qu’au tour de son élection. Il a aussi saisi cette occasion pour demander l’accompagnement des journalistes dans le cadre du développement du football malien tout en sollicitant le candidat Salaha Baby de se joindre à lui pour rehausser le football au Mali. Au cours de cette conférence de presse, Mamoutou Touré dit Bavieux, à présenté son bureau et également les délégués venus des régions du Mali. Selon lui, l’autre camp se cache derrière des fausses informations pour déstabiliser le football malien et semé le doute sur la légitimité du bureau exécutif. « Au cours de ladite AG, j’ai même accepté de sacrifier la Ligue de Kayes et de Ségou qui faisaient l’objet de conflit, mais le camp Salaha a décidé de boycotter l’AG par tous les moyens », a-t-il déploré. « Cela s’explique, dit-il, par le fait qu’ils savaient bien qu’ils n’allaient pas remporter cette élection, car même sans Kayes et Ségou nous avions la majorité ». Le conférencier a fait un tour d’horizon sur le film de l’AG. Toutefois, il se dit offusquer par le refus du ministre des Sports de recevoir le nouveau bureau élu de la Femafoot. « Mais nous sommes des Républicains et nous respectons nos autorités », explique-t-il. Bavieux dit qu’il n’y aura plus question d’élection, mais de développement du football malien et appelle à toutes les bonnes volontés de s’engager avec lui pour l’atteinte de cet objectif. Il a démenti certains propos dont il est accusé d’avoir tenu. Il a félicité l’exploit effectué par les cadets. Le conférencier se dit toujours prêt à dialoguer avec son frère Salaha Baby pour le bonheur du football malien. Ibrahima Ndiaye Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here