APEJ : La mauvaise foi du ministre de l’Emploi retarde la désignation du nouveau DG

Bientôt un an que le poste du directeur général de l’Apej est vacant. Cela semble ne pas être une préoccupation du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle chargé de gérer le dossier. De source proche du dossier, l’on apprend que le processus est bloqué par le ministre Maouloud Ben Kattra. La raison évoquée est aussi simple, à cause de la pression exercée sur lui par la jeunesse sur la nécessité de réduire l’âge-plancher qu’il avait fixé dans un premier temps. Il a fallu que la jeunesse batte le pavé pour que le ministre revienne sur sa décision qui donnait l’occasion seulement à ceux qui ont 45 ans de postuler. L’on apprend qu’avec cet âge, le ministre était assuré de faire venir un de ses proches de la Côte d’Ivoire pour lui confier la direction de l’Agence pour l’emploi des jeunes (Apej). Mais hélas, avec la mobilisation des associations de jeunes qui se sont érigées en plateforme, le ministre aurait été sonné par le Premier ministre de revoir l’âge à la baisse. Contraint et forcé, il a lancé un autre avis, cette fois en tenant compte de l’aspiration des jeunes qui était de fixer l’âge minimum à 35 ans. Dès son arrivée au gouvernement, Ben Kattra s’est débarrassé de M. Cissé, le précédent DG de l’Apej, pour des raisons que nous évoquerons dans nos prochaines éditions mais aujourd’hui il tarde à donner à l’Apej un DG qui est assez attendue pour relever les nouveaux défis. Il nous revient que sur la quarantaine de postulants, seulement 5 personnes seraient retenues pour les interviews qui ont déjà été faites. Mais c’est parce que le petit poucet de Ben Kattra a été écarté, qu’il traine les pieds sur le dossier. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here