Clash entre Bafotigui Diallo et le groupe parlementaire RPM : Les dessous d’un départ inattendu

Dans une déclaration adressée au président de l’Assemblée nationale du Mali, l’honorable Bafotigui Diallo, député élu en commune VI du district de Bamako, annonce sa démission du groupe parlementaire RPM pour être indépendant à l’Assemblée nationale, une indépendance qui lui permettra de jouer correctement et en toute conscience son rôle de député au service du Mali. L’honorable a également chargé ses pairs en leur demandant de revoir leur politique et de commencer à faire de la politique pour servir le Mali. Comme il fallait s’y attendre, le bouillant député RPM de la Commune VI, l’honorable Bafotigui Diallo a fini par claquer. Il a décidé à partir de pour se libérer de tous les groupements politiques à l’Assemblée nationale du Mali. Du coup, il reste indépendant à l’Assemblée nationale, une indépendance qui lui permettra de jouer correctement et en toute conscience son rôle de député au service du Mali. Avec cette décision, l’élu de la Commune VI renonce à tout poste qui lui sera attribué au sein de l’hémicycle. Voici le libellé de la déclaration d’intention de l’honorable Diallo adressée au Président de l’Assemblée Nationale du Mali : « Le jour de ma naissance, mon premier bain a été fait par quelqu’un que je n’avais jamais vu ni connu. Je suis conscient qu’à ma mort, mon dernier bain sera fait par quelqu’un que je ne verrai jamais. Convaincu de tout cela, mon éducation de Diallo du Ganadougou m’impose une honnêteté vis-à-vis de moi-même, vis-à-vis du peuple malien et vis-à-vis de Dieu. Je suis une personnalité qui n’a pas le goût de la méchanceté, du mensonge, de l’hypocrisie, de l’injustice et du mal faire. Juste pour dire que je suis une personnalité qui a le dégoût d’être un politicien. Le monde des politiciens est une jungle. Je resterai toujours un homme politique qui croit fermement que la politique est la recherche de solution aux problèmes de la société. Monsieur le Président, Bafotigui Diallo fait de la politique au rythme de sa conviction, contrairement aux politiciens maliens qui font de la politique au rythme de leurs ambitions personnelles. Mon expérience parlementaire (mandat 1997-2002 à Sikasso et ce mandat 2014- 2018 en Commune VI du District de Bamako) me prouve à suffisance que le rythme des politiciens maliens de nos jours ne sert pas le Mali. Il est grand temps pour le cercle de décision de l’Assemblée nationale du Mali de revoir sa politique et de commencer à faire de la politique pour servir le Mali. Monsieur le Président, je décide à partir de ce mardi 10 octobre 2017 de me libérer de tous les groupements politiques à l’Assemblée nationale du Mali. Je reste indépendant à l’Assemblée nationale, une indépendance qui me permettra de jouer correctement et en toute conscience mon rôle de député au service du Mali. Pour terminer Monsieur le Président, je renonce à tout poste qui me sera attribué et je vous prie de porter à la connaissance de votre auguste Assemblée le contenu de cette déclaration. Je vous remercie ». Wassolo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here