Génie militaire : Des soldats prêts à servire la nation

Une cérémonie solennelle tenue à la place d’armes du 34è bataillon du génie militaire a couronné la fin de la formation professionnelle de plus de 600 jeunes recrues pour le compte du contingent 2015. Dans son allocution, le chef de Corps du 34è bataillon, le lieutenant colonel Sidi Lamine Traoré, a affirmé que l’événement constitue l’aboutissement d’un travail collectif considérable commencé, il y a plus de 8 mois, suivant les directives de la direction du Génie militaire. Le lieutenant-colonel Sidi Lamine Traoré a remercié le directeur du Génie militaire, le colonel Boubacar Diallo, et l’ensemble de son staff pour leur très grande disponibilité, l’assistance matérielle et financière qu’ils ont quotidiennement apportée. À l’endroit des jeunes soldats, il a dit qu’il demeure convaincu qu’ils feront bon usage des techniques apprises sur la spécialité du Génie. Quant au sous-directeur des études et formations par intérim du Génie, le Commandant Hassane Maïga, il a fait savoir que les troupes militaires instruites sont entrainées et préparées pour le combat. Le Commandant Hassane Maïga a aussi souligné que l’objectif de cette formation était de driller ce dernier contingent au double emploi du génie, à savoir l’Arme et le service. «La formation commune de base qui a duré 8 mois a permis non seulement aux jeunes soldats de comprendre le combat du génie afin d’assurer la mobilité des troupes, mais aussi de servir dans le cadre du développement économique. La pratique de la théorie apprise a été assurée par un bivouac au Centre national d’entraînement commandos à Samanko pendant 3 jours. Aujourd’hui, plus que jamais, ces jeunes soldats sont prêts à sévir partout. Certains sont déjà sur le chantier d’entretien de la route nationale N°16», a-t-il précisé. Par ailleurs, le Commandant Hassane Maïga a salué le savoir-faire des formateurs pour les résultats obtenus. Selon lui, ces résultats constituent à n’en pas douter, le couronnement d’efforts louables. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here