Limogeage du PDG de la poste : Le ministre Arouna Modibo Touré s’assume!

Le président directeur général (PDG) de la Poste a été limogé et la décision entérinée en conseil de ministres du jeudi 5 octobre. Nous ne connaissons pas les raisons réelles du départ précipité du PDG de la Poste Oualy Traoré, mais plusieurs sujets ont opposé ce jeune directeur promu il y a quelques mois et son ministre de tutelle. Tout d’abord, il y a le refus d’exécution de la décision de justice prise par la Cour suprême pour remettre les employés de la Poste dans leurs droits… De plus, dans le cadre du refinancement de certaines activités de ses services, Oualy Traoré a signé une convention de financement avec une banque sénégalaise sans en référer à son département de tutelle alors que les banques locales pouvaient suffire à cela ou encore un financement direct de l’Etat. Mauvaise décision surtout pour un ancien banquier comme Oualy qui a démissionné de la banque pour accéder aux fonctions de chef de cabinet du même département du temps de Jean-Marie Sangaré ensuite de Mahamadou Camara tous deux anciens ministres de la Communication, de la Poste et des Nouvelles technologies. Le ministre lui aurait instruit de revenir sur sa décision, mais le PDG ne l’entendait pas de cette oreille, tenant à défendre mordicus sa décision. Malgré l’insistance du ministre Arouna Modibo Touré, Oualy a tardé sur sa décision unilatérale qui a engagé l’Etat dans une convention de prêt. Il faut ajouter à cela toute la mauvaise gestion des finances de ses services alors que le ministre Touré est réputé dans ce domaine comme l’un des meilleurs gestionnaires financiers de sa génération. Il a fait ses preuves à l’ANICT et dernièrement au PMU-Mali dont il a changé l’image, la rentabilité tout en améliorant les conditions des travailleurs. Ces quelques points de discorde font certainement partie des raisons qui ont poussé le ministre Arouna Modibo Touré à mettre fin à sa collaboration avec son tout jeune PDG de la Poste. Affaire à suivre… Dougoufana Kéita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here