Mettre en exergue le rôle déterminant joué par l’Union Soudanaise RDA

A l’occasion du 71ème anniversaire de la création de l’Union Soudanaise-Rassemblement Démocratique Africain, les responsables du parti UM-RDA « Faso Jigi » que préside le Dr en économie Ibrahim Bocar Bah, ancien PDG de la BDM et ancien Commissaire macro économique du Mali à la CEDEAO, ont organisé une conférence débats le samedi 21 octobre 2017 au Mémorial Modibo Keita. La conférence débats était animée par le président du parti, Dr Ibrahim Bocar Ba. C’était en présence de plusieurs membres du Bureau Politique National du Parti UM-RDA et des militantes, militants et sympathisants. La conférence débat avait pour thème : « l’US-RDA et la construction de l’unité nationale ». Le président du parti UM-RDA a indiqué que les 71 ans de La création de l’US-RDA que nous fêtons aujourd’hui, nous donnent l’occasion de procéder à la rétrospective de ses combats très âpres, qui ont permis à notre pays d’accéder à la souveraineté nationale et internationale. En effet, né suite à la rencontre de Bamako, qui a vu l’Afrique à travers ses grands dirigeants tels Félix Houphouët BOIGNY, Mamadou KONATE, Modibo KEITA, Ahmed Sékou TOURE, Hamani DIORI, Maurice YAMEOGO, Ouezzin COULIBALY, Gabriel d’Arbousier, pour ne citer que ceux-là, le Parti Panafricaniste s’est implanté dans la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Au Soudan devenu République du Mali, l’US-RDA s’est imposée comme la force motrice. Il a précisé que pendant Huit ans de pouvoir, le parti a résisté face au colonialisme, au néocolonialisme, à l’impérialisme et à toutes les forces d’exploitation et d’oppression. Selon le conférencier, le RDA n’échappa pas au piège tendu. C’est dans ces conditions qu’est survenu le Coup d’Etat du 19 novembre 1968 qui interdit l’US-RDA de toutes activités pendant 23 ans. Aux dires du président Ibrahim Bocar Bah, le Parti n’avait pas dit son dernier mot. L’US-RDA se réveilla à la faveur d’une insurrection populaire qui conduisit à la Révolution du 26 mars 1991. Le Parti ressuscita de ses cendres quatre mois plus tard en juillet 1991. Le reste est connu. Il a souligné qu’en juillet 2010, trois entités politiques et une association se retrouvèrent pour créer l’Union Malienne du Rassemblement Africain (UM-RDA Faso Jigi). Dr Ibrahim Bocar BA a remercié le Président Ibrahim Boubacar KEITA, pour toutes les actions concrètes qu’il n’a cessé de poser en vue de restaurer l’image des pères fondateurs Mamadou KONATE et Modibo KEITA, et leurs compagnons, et pour le soutien au Parti.Les fêtes du Centenaire du Président Modibo KEITA et son nom que porte désormais l’Aéroport International de Bamako Sénou en sont les plus belles illustrations. Ce qui pour nous n’a pas de prix. Force est aussi de reconnaître que nos représentants au sein de l’exécutif ont mis tout en œuvre pour mériter de cette confiance. Pour le conférencier, leur ambition est de mettre en exergue le rôle déterminant joué par l’Union Soudanaise RDA dans la construction de l’unité nationale et de le démontrer à travers les combats menés pour l’union politique, les difficultés rencontrées et les acquis incontestables qui en ont découlé.Le poids donné à la Jeunesse déjà à l’époque montre combien l’Homme était en avance sur son temps. En somme, le Président Modibo KEITA était aussi comme le Président Kwame N’KRUMAH, et le Président Ahmed Sékou TOURE, l’un des plus grands précurseurs de l’intégration sous-régionale, régionale et Africaine, à travers l’Union Ghana – Guinée – Mali, L’Organisation des Etats Riverains du Fleuve Sénégal (OERS), le Groupe de Casablanca et son rôle déterminant dans la création de l’OUA. Daouda Diankoumba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here