MP-2018 du ministre Maouloud Ben Kattra : que veut cet ancien syndicaliste ?

Entre le syndicat et la politique, il n’y a qu’un petit pas qui les sépare. Et voilà que ce pas a été allègrement franchi par le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Katra. Il vient de créer un Mouvement populaire, en 2018, dénommé MP-2018 qui rassemble des jeunes favorables au ministre intégré dans la fonction publique de façon douteuse. Le régime IBK a une particularité: des frères se succèdent dans le même ministère comme s’ils avaient hérité. C’est le cas du ministre Maouloud Ben Kattra qui retrouve le fauteuil de sa sœur, Mme Diallo Dédia Ben Kattra, au ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. C’est pourquoi la Fonction publique malienne regorge des jeunes recrues de leur région. Cela a commencé sous Amadou Toumani Touré (ATT), avec la nomination de Maharafa Traoré comme secrétaire général du ministère de la Fonction publique. Fermeture de Radio Kayira de Koutiala: un gouvernement dans la tourmente Plébiscité par un peuple, en septembre 2013, pour diriger le Mali, un an de gouvernance aurait suffi aux Maliens pour se rendre à l’évidence de l’incompétence de l’ancien Premier ministre d’Alpha Oumar Konaré (IBK). Soumis à une nouvelle colonisation française, notre pays a été asphyxié politiquement, ravagé socialement et ruiné économiquement depuis l’arrivée de l’opération française Serval devenue force Barkhane. Koutiala, capitale du coton, est un bastion important pour les partis politiques. Or, il se trouve que le président Ibrahim Boubacar Keïta, éventuel candidat à sa propre succession, ne peut pas ratisser large dans le Miniankala avec la voix retentissante de Radio Kayira. D’où la nécessité de la faire taire. Dès lors, on comprend aisément la fermeture de Radio Kayira de Koutiala. Il y a treize (13) Radio FM libres à Koutiala mais Kayira a une grande audience auprès des Koutialais. 25 et 26 mai 1991, naissance de l’ADEMA-parti: Qui peut empêcher les candidatures internes ? La lettre circulaire N1/CE/ ADEMA invitait le parti à s’ouvrir à d’autres rassembleurs d’hommes et de porteurs d’idées dans le strict respect des valeurs de l’ADEMA, compte tenu des choix politiques des uns et des autres liés à la naissance des partis politiques. Il s’agissait de préparer et de convoquer des assemblées générales constituantes des comités ADEMA du parti sur toute l’étendue du territoire national afin d’assurer une meilleure occupation du terrain et une grande représentativité au sein des larges masses populaires. Les 25 et 26 mai 1991, s’est tenu à Bamako au Palais de la Culture, sur le bord du fleuve Djoliba, le congrès constitutif de l’ADEMA (Parti Africain pour la Solidarité et la Justice). Ont participé aux travaux du congrès 800 délégués dont: 486 du district de Bamako; 18 de la région de Kayes; 104 de la région de Koulikoro; 54 de la région de Sikasso; 21 de la région de Ségou; 9 de la région de Mopti; 6 de la région de Tombouctou; 6 de la région de Gao; 2 de France; 3 de la Guinée-Bissau et 1 du Togo. POINT DE MIRE : Connaissez-vous les Zaghawa ? Populations d’éleveurs de bétail du centre-est du Tchad vivant à cheval entre le Tchad et le Darfour. Province occidentale de la République du Soudan frontalière avec le Tchad, constituée d’un plateau volcanique de 1000 m d’altitude en moyenne (djebel Marra, 3024m). Recouvert d’une végétation de type sahélien dans le Nord, de savane dans le Sud, le Darfour est limité au Nord par les dunes qui annoncent la trouée du Wadi howar, axe de liaison et de migration entre la vallée du Nil et le bassin du Tchad au Néolithique (céramique, haches en pierre, 2000 avant J.C). Après que la désertification eut envahi le Wadi Howar, le plateau du Darfour semble avoir accueilli les survivants de la famille royale de Méroé. SAGESSE BAMBARA «Si tu ne donnes pas au quémandeur, tu donneras à l’importun qui s’assied pour attendre. Si le quémandeur s’est assis pour attendre longtemps, on lui donnera pour s’en débarrasser.» Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here