23ème édition du mois de la solidarité : Fondation Orange Mali, fidèle à la tradition

Elle a apporté un soutien conséquent aux plus nécessiteux pour un coût estimé à 90 millions de FCFA. C’est le moment où le Mois dédié à la solidarité et de Lutte contre l’exclusion entame son dernier virage, que la Fondation orange Mali a choisi, comme à l’accoutumée pour apporter un soutien conséquent aux plus nécessiteux. Depuis plus de dix ans la Fondation Orange Mali vient au secours des populations les plus nécessiteuses particulièrement lors de sa traditionnelle journée de la solidarité dénommée Fondation Orange Mali. Cette année, c’est le palais des sports qui a abrité la cérémonie officielle de remise des dons. La rencontre était placée sous la présidence du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadoun Konaté. C’était en présence du président du Conseil d’administration de la Fondation Orange, Allassane Diene, de la Directrice administrative de la Fondation, Assa Diallo, du parrain du mois, Cherif Madani Haidara, du chanteur Salif Keita, et de plusieurs autres personnalités. Rappelons que le thème retenu pour cette édition est : « la Solidarité, une opportunité pour maintenir la cohésion sociale dans un Mali uni et réconcilié ». Ces actions de la Fondation s’inscrivent en appui aux efforts de l’Etat dans sa lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Ces journées de solidarité sont des occasions pour la Fondation de présenter ses réalisations de l’an dernier et de faire des donations en nature au profit de structures sanitaires, d’associations de femmes, de centres d’encadrement de l’enfance vulnérable et de personnes handicapée. Pour cette édition, les donations de la Fondation sont constituées de denrées alimentaires, de moustiquaires imprégnées, de kits scolaires, de moulins multifonctionnels et décortiqueuses de riz, de motos pompes, de vêtements, de kits de maraîchage, de motos ambulance et tricycles, pour un coût estimé à 90 millions de FCFA. En dehors des donations de cette journée de solidarité, il faut dire que ces journées sont des occasions pour les responsables de la Fondation Orange pour rappeler d’autres réalisations faites tout au long de l’année au bénéfice des populations maliennes. C’est pourquoi, en remettant ces lots aux centres le président du Conseil d’administration de la Fondation Orange a égrené une liste d’actions réalisées, où en cours de réalisation par la société, notamment dans les trois secteurs d’intervention que sont la santé, l’éducation, et la culture, et la solidarité de petite nécessité. Sur le secteur de la santé, la Fondation, dira Mr Dieng, a contribué de façon significative au renforcement du plateau technique médical malien par la lutte contre le paludisme, la fistule obstétricale, le cancer du col de l’utérus, l’assistance à l’enfance en situation de handicap et la prise en charge médicale gratuite des personnes âgées, des dons de matériels médico-sanitaires au CHU Point G, à l’Hôpital du Mali, et des centres de soins et des centres d’accueil des femmes victimes de fistules obstétricales, des dons de moustiquaires imprégnées à des CSCOM entre autres. Dans le domaine de l’éducation, la fondation a réalisé plusieurs projets dont notamment, deux nouveaux villages Orange à Kérouané et à N’Tentou ; l’équipement de 8 écoles numériques à Bamako et dans les régions et 50 en perspective en 2018 ; le parrainage scolaire de 1410 enfants démunis, l’accompagnement et des soutiens des enfants SOS etc. Pour ce qui concerne la culture, la Fondation a appuyé l’économie locale en la valorisant à travers son appui aux richesses artistiques, tels que le théâtre, la danse, les émissions culturelles, ainsi que les multiples manifestations culturelles partout au Mali. Il a par ailleurs, souligné que la Fondation Orange étant née de la volonté des actionnaires d’Orange Mali de participer, de manière structurée et pérenne à l’œuvre de se préoccuper de son environnement immédiat, affirmera son implication citoyenne auprès des populations et des autorités autour de projets de développement humain. Et Que c’est en cela, qu’elle exercera pleinement sa responsabilité sociale d’entreprise citoyenne. Le ministre de la Solidarité, Hamadoun Konaté est revenu sur le sens de ce mois de la solidarité. Il a remercié le donateur pour cette donation, et pour tout ce que la société fait comme geste de solidarité pour les populations maliennes. « Notre pays a une grande chance d’avoir des entreprises qui jouent bien leur rôle de responsabilité sociale »a-t-il dit. Le ministre Konaté a profité de l’occasion pour adresser des remerciements à tous ce qui ont contribué au cours de ce mois et au-delà à apporter des gestes de solidarité aux plus nécessités, particulièrement, les quatre parrains des quatre semaines thématiques. Il fait une mention spéciale au guide spirituel d’Ançardine, Chérif Madani Haidara pour son œuvre dans le rayonnement des activités du mois. Pour sa part, le parrain du mois de la solidarité, et non moins vice-président du Haut Conseil Islamique a rappelé que sans la solidarité, l’islam n’aura pas de sens. C’est pourquoi, Chérif Ousmane Madani Haidara a invité les maliens à aider et à soutenir leurs prochains. Il faut rappeler qu’au cours de la rencontre, les représentants de la Fondation Aga Khan, et ceux de Handicap International ont fait des témoignages dans le cadre de leur collaboration, sur les soutiens multiformes que la Fondation orange apporte aux populations maliennes. Ces témoignages ont été corroborés par des projections de films documentaires que le public a pu apprécier. La cérémonie a pris fin par visite des stands où étaient exposés les dons, et la photo de famille. Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here