Développement industriel : Bientôt une unité de fabrique de médicaments à Koulikoro

L’installation cette société de droit ghanéen créera 3000 emplois de façon progressive avec un coût d’investissement de plus de 22 milliards de FCFA Depuis sa nomination à la tête du département de l’Industrie, Mohamed Aly Ag Ibrahim, n’a cessé de multiplier les rencontres et les visites dans les locaux des unités industrielles, afin d’encourager et de susciter les investisseurs nationaux et étranges a venir installer leurs unités industrielles dans notre pays, dans le cadre de l’accélération du développement industriel, conformément à la Déclaration de la politique générale du PM, sous l’impulsion du Président de la République. C’est dans ce cadre, qu’il a demandé et obtenu, à travers le Consul du Mali au Ghana, le partenariat du Groupe TOBBINCO pour la construction d’une usine de production de produits pharmaceutiques dans la zone industrielle de Koulikoro. Si tout va bien, comme souhaité, dans un mois les travaux d’installation de cette unité vont démarrer. Pour apporter cette bonne nouvelle aux autorités régionales, ainsi qu’à la population de la capitale du Méguetan, le ministre du Développement industriel, accompagné de son collègue de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba Sow, a conduit une mission avec les investisseurs ghanéens du groupe Tobbinco, avec à sa tête de son PDG, Samuel AMO Tobbin à la zone industrielle de Koulikoro. C’était le mardi 24 octobre dernier. L’objectif de cette mission était de faire visiter aux investisseurs ghanéens le site de l’AZI de Koulikoro, qui est censé abriter les installations de cette unité. A cette mission, d’autres investisseurs maliens ont également pris part, à savoir le PDG du groupe KAMA, Mamadou Sacko et Soumaré, tous deux évoluant dans des domaines différents. La mission s’est achevée par une rencontre ayant regroupé autour des ministres, les investisseurs, les autorités régionales et les représentants des populations p dans la salle de réunion du gouvernorat de Koulikoro. Devant cette auguste assemblée, le responsable du Groupe Tobbinco, dans un français facile, a présenté son groupe qui intervient dans plusieurs domaines tels la banque, les assurance, le transport, les produits pharmaceutiques, d’où l’objet de leur présence au Mali. L’installation cette société de droit ghanéen spécialisé de la fabrique de produits pharmaceutiques à Koulikoro créera 3000 emplois de façon progressive avec un coût d’investissement de 40 millions de dollars, soit plus de 22 milliards de FCFA. Sur 69 produits demandes, l’usine est autorisée à fabriquer seulement 53 produits pharmaceutiques au Mali qui va ravitailler les 7 pays qui partagent les frontières avec notre pays. A l’entame de ses propos, le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim, s’est dit très heureux de recevoir le PDG, du groupe Tobbinco et d’autres investisseurs maliens dont le PDG du groupe KAMA et Soumaré qui opèrent en dehors du pays qui ont accepté de venir installer dans la zone industrielle de Koulikoro leurs unités pour aider l’Etat du Mali à réussir l’accélération de son développement industriel. Selon le ministre, l’accélération du développement industriel est devenue une réalité. Ensuite, Mohamed Aly Ag Ibrahim a précisé que le PDG du groupe TOBBINCO est venu par l’intermédiaire du Consul du Mali au Ghana. Il a saisi l’occasion de saluer et remercier le ministre de la Santé pour son accompagnement, car selon Mohamed Aly sans l’autorisation de ce dernier, cette unité de produits pharmaceutiques ne pourrait être installée. Pour sa part le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, a dit adhérer à cette initiative, tout en insistant sur la bonne qualité des médicaments qui seront fabriqués par cette usine au bénéfice des populations maliennes et africaines. AMTouré Envoyé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here