Mali: 15 jihadistes tués par les militaires de Barkhane et les forces spéciales

L'état-major français ne l'a révélé que ce jeudi 26 octobre au matin. Au Mali, l'opération Barkhane et les forces spéciales françaises ont mené en début de semaine un raid, contre un groupe armé terroriste dans le nord du pays. Selon la terminologie de l'armée, 15 combattants jihadistes ont été mis hors de combat. Selon nos informations, la quasi totalité seraient morts. Le colonel Patrick Steiger est le porte-parole des armées françaises. Il s'exprimait ce matin à Paris. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here