Point Sud : 20 ans au service de la recherche scientifique

Le Centre de recherche Point Sud a 20 ans. Pour commémorer ces 20 ans d’existence, les responsables du Point Sud ont organisé le lundi dernier une demie journée pour présenter les acquis enregistrés par le Centre. C’était à l’hôtel Salam de Bamako sous la coprésidence des ministres en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Assétou Founè Samaké Migan et de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba Ousmane Sow. Etaient aussi présents, l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Mali, SEM. Dietrich Becker, les co-fondateurs du Point Sud, Pr Mamadou Diawara et Dr Moussa Cissoko. Commémorée autour du thème : « Parler de l’Afrique dans le monde et redéfinir le monde des sciences sociales et humaines et la validation des connaissances », ladite journée a été ouverte par une allocution de l’Ambassadeur d’Allemagne au Mali. M. Dietrich Becker dans ses propos a d’abord remercié les participants d’avoir honoré de leur présence la présente célébration. Il a ensuite souligné que cette commémoration témoigne du rapport cordial existant entre les deux pays en matière de recherche scientifique et des questions liées au développement dans plusieurs domaines. A la suite, le Pr Mamadou Diawara du Point Sud a fait un exposé à travers lequel il a fait état des 20 ans d’activités du Centre. Il a expliqué que le Point Sud a été fondé en 1997, avec comme objectif de renforcer le dialogue entre les scientifiques d’Afrique, d’Europe et du reste du monde. Le professeur a également souligné que ce Centre basé en Afrique organise des foras scientifiques d’échanges intenses et innovateurs de très haut niveau sur les questions de développement, de migration, de décentralisation etc. Mamadou Diawara a rappelé que le Point Sud est subventionné par l’Université Goethe de Francfort/Main d’Allemagne. Ainsi, de 2009 à nos jours, il a organisé plus de 40 ateliers. 70% de chercheurs et 40% de chercheuses ont été accompagnés par le Centre qui a élaboré des publications dans divers domaines. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, dira que le Point Sud entretient un partenariat fécond avec son département. De cette relation, résulte un bilan satisfaisant qui honore les deux parties comme l’encadrement de dix titulaires de diplômes de DEA ainsi que seize thèses de doctorat. Ces différentes formations postuniversitaires ont été faites dans des domaines tels que le droit, la médecine, l’environnement, l’anthropologie et entre autres. « C’est un partenariat gagnant-gagnant établi entre le ministère et le Centre de recherche Point Sud » a conclu Assétou Founé Samaké Migan, tout souhaitant bon anniversaire au Centre. Diakalia M Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here