Arcanes politiques : L’opposition se fissure

L’opposition politique a animé une conférence de presse, à la maison de la presse, le lundi dernier, pour se prononcer sur la situation sécuritaire et les prochaines élections des Conseillers de cercles et de Régions. Premier constat, le PARENA de Tiébilé Dramé est absent. Est-ce un départ pour d’autres cieux ? Visiblement, l’opposition politique dont le Chef de file est l’Honorable Soumaïla Cissé, Président de l’URD, se fissure avec le départ, dans le silence, de Tiébilé Dramé, Président du PARENA. En effet, Tiébilé Dramé et son Secrétaire Général Djiguiba Kéïta étaient absents lors de la conférence de presse de l’opposition, le lundi dernier, alors que les deux, ensemble, n’ont jamais manqué une rencontre de l’opposition. Selon une indiscrétion proche du milieu, entre Soumaïla Cissé et Tiébilé Dramé, les choses ne vont plus comme avant. Membre actif de toutes les luttes notamment celle contre la révision de la Constitution et dans toutes les différentes manifestations de l’opposition politique contre le régime en place, le départ de Tiébilé Dramé, s’il s’avèrerait vrai, portera un coup dur à Soumaïla Cissé et à l’ensemble de l’opposition. Pour les observateurs de la scène politique, depuis le départ de Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath de la Plateforme ‘‘An Tè A Bana’’, l’opposition se trouve dans une logique d’instabilité sans précédent. Premier départ, à quelques encablures des prochaines élections présidentielles, il faut rappeler qu’il n’y a jamais eu un sans deux. O.M Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here