INPS: Une nouvelle offensive pour plus de protection sociale

Le mois de solidarité et de lutte contre l’exclusion est passé pour un moment privilégié pour renforcer les mécanismes de protection sociale, comme voies idoines permettant d’améliorer les conditions de vie des populations. Ainsi une expérience novatrice à travers le partenariat Société africaine d’Etudes et de Réalisation (SAER)/Emploi-INPS pour la promotion de l’assurance volontaire, a été lancée, lors de la journée de solidarité organisée le 26 octobre 2017, sous la présidence du ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, témoigne de cette évolution. A ce jour, le régime d’assurance volontaire enregistre seulement 3 500 adhérents sur un potentiel estimé à plus de 6 millions d’actifs. Le nouveau partenariat AV+ se propose d’atteindre 15 000 assurés volontaires avant le 31décembre 2017. Un défi expliqué par des conférenciers Siaka Diakité chargé de la mobilisation et de la sensibilisation de AV+, Maharafa Traoré Directeur de AV+ et Checkna Soumaré Directeur du Recouvrement. L’assurance volontaire cible les travailleurs indépendants du secteur formel et informel n’exerçant pas leur activité sous l’autorité d’un employeur et qui ne bénéficient donc pas de la couverture du régime obligatoire géré par l’INPS. L’extension de la couverture sociale à la grande majorité des Maliens est un challenge qui place l’INPS au cœur du dispositif de protection sociale au Mali. Le Projet Management de l’Assurance volontaire de l’INPS – AV+ qui vient d’être lancé est né de la ferme volonté de l’INPS et de SAER-EMPLOI de conjuguer leurs efforts pour augmenter le nombre d’adhérents au régime de l’Assurance volontaire dans le cadre d’un partenariat qui s’est matérialisé par une Convention de délégation de gestion signée le 10 Avril 2017. Cette approche qui vise à mettre en œuvre de la politique nationale d’inclusion sociale prévue par la loi n° 99-047 du 28 décembre 1999 instituant l’Assurance Volontaire, permettra de couvrir le maximum de travailleurs dans les secteurs tertiaire et informel, les professions libérales et les couches défavorisées. En d’autres termes, SAER-EMPLOI à travers AV+ joue le rôle de facilitateur pour ceux qui veulent adhérer au régime de l’Assurance Volontaire en les accompagnant depuis leur enrôlement jusqu’au dépôt de leurs dossiers à l’INPS pour leur immatriculation en vue d’en faire des assurés sociaux, expliquent les conférenciers, qui sont les acteurs de premier plan du projet AV+ (Siaka Diakité chargé de la mobilisation et de la sensibilisation, Maharafa Traoré Directeur et Checkna Soumaré Directeur du Recouvrement). Cap 15 000 AV+ Depuis sa création le régime de l’assurance volontaire a de sérieux handicaps qui ont entravé son développement et l’ont empêché d’attirer le maximum d’adhérents. Selon le résultat des enquêtes auprès des ménages, les taux de couverture de la population cible demeurent à 5%. En vue de réaliser le maximum d’adhésion au régime de l’assurance volontaire, le gouvernement du Mali a encouragé l’INPS à concevoir un partenariat public-privé pour lui donner un souffle nouveau. Cela s’est traduit par la signature d’un contrat de prestations avec un partenaire stratégique SAER-EMPLOI qui mènera une campagne d’information et de sensibilisation à l’intention des groupes cibles, puis mettra en place un plan d’affaires pour permettre au régime d’atteindre les cibles afin de les sortir de la précarité. Il s’agit d’un partenariat public privé pour renforcer les systèmes actuels de protection sociale. « Les résultats de la croissance et de la réduction de la pauvreté, sans un dispositif efficace de protection sociale et de gestion des risques, deviennent fragiles et les acquis réversibles », avait dit le ministre de la solidarité et de l’Action humanitaire en procédant au lancement de ce projet dans la matinée. A ce jour, le régime d’assurance volontaire enregistre seulement 3 500 adhérents sur un potentiel estimé à plus de 6, 7 millions d’actifs. Le nouveau partenariat AV+ se propose d’atteindre 15.000 assurés volontaires avant le 31décembre 2017. Pour cela le partenariat AV+ sachant les défis énormes, entend multiplier les initiatives en se rendant dans les zones rurales pour mobiliser, sensibiliser, et faire de nouveaux assurés volontaires. B. Daou Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here