Kidal: Trois Casques bleus tués et deux autres blessés dans l’explosion d’une mine

Hier jeudi 26 octobre, vers 14 h 30, selon la Minusma, trois Casques bleus ont été tués aujourd'hui, et deux blessés, lorsque leur véhicule a heurté une mine sur l’axe Tessalit-Aguelhok. « Aujourd’hui vers 14:30, un véhicule de la Force de la MINUSMA qui escortait un convoi logistique a heurté une mine ou un engin explosif improvisé sur l’axe Tessalit-Aguelhok », a indiqué, en début de soirée, dans un communiqué, la Minusma. Suite à l’explosion, ajoute la mission onusienne au Mali, trois Casques bleus ont perdu la vie et deux autres ont été blessés selon un bilan provisoire. « Leur évacuation médicale a été effectuée sur la ville de Kidal. » M. Koen Davidse, Chef de Mission par intérim a condamné « avec la dernière énergie de tels actes abjects, ayant pour seul but de déstabiliser le pays et de porter atteinte au processus de paix en cours au Mali ». En visite dans les pays du Sahel, une mission du Conseil de Sécurité des Nations Unies a séjourné au Mali du 19 au 22 octobre 2017. Les ambassadeurs du Conseil de sécurité ont réaffirmé le soutien des Nations-Unies à la force conjointe du G5 Sahel en vue de lutter efficacement contre le terrorisme. En outre, les membres du conseil de sécurité ont invité les parties maliennes d’accélérer la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. « Nous attendons des résultats concrets et tangibles dans la mise en œuvre de l’Accord », selon le président en exercice du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies, l’Ambassadeur Français François Délatre. Deux ans et quatre mois après la signature de l’Accord pour la paix et la sécurité au Mali, la situation sécuritaire ne s’améliore pas. Selon la Minusma, au Mali, 83 membres de son personnel ont été tués et 49 autres blessés depuis juillet 2013. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here