Koulikoro : Bientôt trois nouvelles unités industrielles pour soulager les populations

Le gouvernement du Mali a annoncé cette semaine, l’installation très prochaine de trois nouvelles unités industrielles dans la ville de Koulikoro, dans le cadre d’un partenariat public-privé. Avec à la clé, la création de plusieurs milliers d’emplois à long terme. L’on peut dire que les récents mouvements pour la réouverture de l’HUICOMA (Huilerie Cotonnière du Mali) de Koulikoro sont sur le point d’ouvrir de nouvelles perspectives pour la 2ème région administrative du Mali. Car depuis la menace du Mouvement de Lutte pour la Restauration de l’HUICOMA et des femmes des ex-travailleurs de cette usine de marcher en direction de Koulouba le 11 octobre dernier pour réclamer sa réouverture, de nouvelles opportunités s’ouvrent pour la ville de Koulikoro. Depuis le jour de l’annulation de cette marche des femmes des ex-travailleurs de l’HUICOMA et du Mouvement de Lutte pour la Restauration de l’HUICOMA le 10 octobre dernier sur sollicitation des familles fondatrices de Bamako, les visites des membres du gouvernement se sont multipliées à Koulikoro pour trouver une solution au problème de l’épineuse question de l’HUICOMA. Le vendredi 13 octobre dernier, le ministre du Développement Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim était à Koulikoro pour rencontrer les responsables des mouvements réclamant la réouverture de l’HUICOMA et le respect des droits des ex-travailleurs de cette usine. Cette visite a été suivie quelques jours seulement de celle de son collègue en charge de la Formation Professionnelle, Maouloud Ben Kattra. Le lundi 23 octobre dernier, le ministre du Développement Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim accompagné cette fois-ci de son collègue en charge de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr Samba Ousmane Sow, était à Koulikoro avec un investisseur ghanéen de l’industrie pharmaceutique qui compte s’installer au Mali. Et le choix a porté sur la zone industrielle de Koulikoro. Selon DianySarré, porte-parole du Mouvement de Lutte pour la Restauration de l’HUICOMA et Secrétaire Général du conseil communal de la Jeunesse de Koulikoro qui était avec la délégation, cette industrie pharmaceutique peut employer plus de 3000 personnes. Selon nos sources, ces ministres étaient aussi accompagnés de deux industriels maliens dont l’un installé en Turquie avec plusieurs usines à son actif, qui veulent s’installer à Koulikoro. Notre source de préciser que l’installation de ces nouvelles usines à Koulikoro ne mettra pas en cause la réouverture de l’HUICOMA qui est toujours d’actualité. A noter que le mercredi 25 octobre dernier, les enfants des ex-travailleurs de l’HUICOMA ont reçu au Gouvernorat de Koulikoro, 500 kits scolaires de la part du gouvernement. M.D Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here