MME ULLA TORNAES, Ministre danois de la coopération à Mandingo Industrie : «Je suis très impressionnée par cette entreprise»

C’était la joie à la société Mandingo industrie le mercredi 25 octobre 2017, à l’occasion de la toute première visite d’une autorité, nationale ou internationale, en son sein depuis son opérationnalisation en 2013. Et, ce n’était pas une autorité malienne. Mais, c’était le ministre danois de la Coopération qui était la toute première autorité à visiter l’usine de transformation de nos matières premières en produits frais de consommation. La délégation, composée, entre autres, de Mme Ulla Tornaes, ministre danois de la Coopération et de l’ambassadeur du Danemark au Mali, Mme Winnie Petersen a été accueillie par la directrice générale de Mandingo Industrie, Mme Touré Aminatou Abdou Saley et son équipe qui avaient mis les petits plats dans les grands pour réserver un passage inoubliable à leurs hôtes du jour. La visite guidée a concerné les différentes salles de l’usine. Il s’agit du magasin, des salles d’emballage et de conditionnement. A ces différentes étapes, les visiteurs du jour ont été édifiés sur les conditions de travail et sur la vie de l’entreprise. Ainsi, dans le magasin, les visiteurs ont pu voir la machine de traitement des jus de citronnelle, de menthe et qui permet aussi d’aromatiser le thé. Dans la salle de conditionnement, Mme Ulla Tornaes et sa délégation ont découvert les deux machines, occupées par deux ouvriers et servant à conditionner les différents produits. Dans la salle d’emballage, ce sont une dizaine de travailleurs, surtout de femmes, qu’on a vu en train d’emboîter les produits pour le marché de la consommation. La visite s’est poursuivie par la dégustation des différents produits. Ainsi, après la visite guidée des locaux et la dégustation des produits, le ministre danois de la Coopération s’est dit impressionné par l’entreprise et de la qualité des produits dont elle fabrique. Plus impressionnée encore, dira-t-elle, de voir que c’est une femme qui dirige cette société. Elle s’est dite fière de voir aussi que, grâce au partenariat de la coopération danoise, l’équipe de Mandingo industrie ait pu développer l’entreprise et aider des coopératives partenaires à créer des emplois. Parlant des motivations de cette visite, le ministre danois de la Coopération dira qu’elle est très intéressée de voir les femmes dans les affaires. «J’ai vu qu’elle (la directrice) a été capable de créer beaucoup d’emplois et cela est une source d’inspiration». Dans les perspectives et dans le cadre du partenariat avec le secteur privé malien, le Danemark entend renforcer cette collaboration pour la création d’emplois. Il importe de souligner que Mandingo Industrie est une usine spécialisée dans la production de jus sous le label Sahel Infusion. La création de l’usine entre dans le cadre de la valorisation de nos matières premières locales. Pour ce faire, Mandingo Industrie a mis en place une unité de production d’infusion à base de produits naturels, reconnus pour leurs bienfaits et vertus. Il s’agit, entre autres, du bissap, du gingembre, du quinquéliba, de la citronnelle, du thé vert et à la menthe et du moringa. A cela, il faut ajouter aussi deux nouveaux produits dénommés secret de femmes, fait à base plantes ancestrales comme le «babi» et le «geni» et le cocktail. Aujourd’hui, c’est en tout, dix variétés de produits qui sont sur le marché. En outre, pour les responsables de l’usine, l’entreprise permettra également aux maraichers d’avoir les retombées économiques de ces différentes cultures sous exploitées. Car, l’usine travaille en collaboration avec des coopératives de producteurs pour l’approvisionnement en matière premières. «Afin de garantir la qualité des produits, nous nous efforçons de travailler avec des producteurs locaux. Ainsi, nous assurons à nos clients des produits frais, prêts à libérer toutes leurs forces et toutes leurs saveurs. Nous travaillons également au quotidien en étroite collaboration avec de nombreux partenaires comme les coopératives, les supermarchés, les distributeurs et centres de recherche agronomique» indique la directrice générale de Mandingo Industrie. Comme difficultés ou contraintes, la première responsable de Mandingo Industrie soulignera celles liées à l’approvisionnement en matière premières, qui sont en partie résolues grâce au partenariat avec les coopératives. Il y avait aussi des difficultés dans la production et la transformation qui ont été attenues par l’acquisition de machines de séchage et d’emballage. Comme rappel, Mme Touré Aminatou Abdou Saley, demande à la population de consommer locale et aux autorités d’appuyer les petites entreprises. Et cela, en les aidant à faire connaitre leurs produits, tout en prenant, souvent, en charge les couts de la communication et de promotion des produits sur les espaces publiques, comme l’ORTM. Alors, le ministre malien du Développement industriel, champion en visite d’unités industrielles est vivement attendu à Mandingo Industrie pour permettre à cette usine de se faire, au moins, connaitre par la population. Dieudonné Tembely Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here