PADUB : La 6e réunion du comité de pilotage

Le Projet d’assainissement et de développement urbain de Bamako (Padub) a tenu la 6e réunion du comité de pilotage le 27 octobre dans les locaux du ministère de la Décentralisation et de la Fiscalité locale. La réunion a mis l’accent sur les activités déjà programmées tout en se penchant sur les perspectives. Le Padub, fruit de la coopération entre la République du Mali et la République française, a tenu la 6e réunion de son comité de pilotage ce vendredi sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Décentralisation et de la Fiscalité, Séni Touré, en présence des acteurs du projet. Le Padub vise l’amélioration des conditions de vie des habitants de Bamako à travers la réalisation d’un programme d’assainissement intégré dans les communes II et V et le renforcement des capacités de gestion urbaine des collectivités locales. Le Projet est mis en œuvre à travers deux composantes : la composante “assainissement” (qui consiste en la réalisation d’infrastructures d’assainissement intégrés dans les communes II et V) et la composante “gestion urbaine” (qui prévoit le renforcement des capacités de toutes les collectivités de Bamako et environs en matière de gestion urbaine). La 6e réunion s’articulait autour des dispositions à prendre pour le respect du délai de clôture des travaux du projet. “La date limite de clôture du Padub est prévue le 30 juin 2019. Je requiers l’engagement de tous les acteurs concernés pour réussir le challenge d’une exécution effective et totale de toutes les actions programmées par le Padub”, a plaidé le secrétaire général du ministère de la Décentralisation et de la Fiscalité. Selon le représentant du ministre de la Décentralisation et de la Fiscalité, la réalisation des travaux d’assainissement intégré dans les zones concernées se poursuit normalement. “Les études techniques pour la réalisation des travaux d’assainissement dans les deux communes concernées sont en phase finale d’approbation et leur aboutissement permettra de lancer des appels d’offres en fin d’année 2017 et le démarrage des travaux en juin 2018”, a expliqué M. Touré A l’en croire, le Padub est d’une grande importance pour le département de la Décentralisation. “Pour le ministère de la Décentralisation et de la Fiscalité locale, le Padub est une réponse crédible dans la recherche de solutions aux difficultés pour l’assainissement de la ville de Bamako”, a-t-il ajouté. Moctar Dramane Koné, stagiaire Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here