Nango Dembélé investi Secrétaire général de la Fédération régionale RPM de Sikasso : «La réussite des élections locales et régionales et de la présidentielle de 2018 est mon objectif»

C’était à la faveur d’une assemblée régionale des Tisserands de la région de Sikasso tenu le samedi 17 octobre à Koutiala. Le conclave avait pour objet d’élire le secrétaire général de la fédération régionale du Rassemblement Pour le Mali, d’une part, puis l’élaboration de la liste pour les élections régionales, d’autre part. Pour la circonstance, les conseillers nationaux et députés Rpm de la région (ils sont membres de droit), les délégués des sept cercles de la région ainsi que les militants du parti présidentiel se sont massivement mobilisés pour un événement aussi déterminant pour leur avenir politique. Et pour cause, il intervient à un moment où une machine politique dirigeante est nécessaire peut guider convenablement l’action des 10 mois restants du premier quinquennal d’IBK et assurer éventuellement sa réélection en 2018. Toutes choses qui passent également par un succès rassurant aux élections régionales et des conseillers de cercles prévues pour décembre prochain. C’est ainsi que l’étoile du secrétaire général de la Section RPM de Yorosso, Dr Nango Dembélé, s’est imposée à la tête de la fédération et Mamadou Satigui DIAKITE, membre de la section Rpm de Yanfolila, actuellement président du Haut conseil des collectivités a été choisi comme porte étendard pour conquérir la présidence du Kénédougou. Investi de façon consensuelle et à l’unanimité pour diriger la nouvelle équipe composée de 27 membres, Dr Nango Dembélé n’a pu contenir le sentiment de joie qui l’a animé. Il dit avoir par ailleurs la parfaite mesure de la responsabilité qui est la sienne désormais, à savoir : la réussite des élections locales et régionales et la présidentielle de 2018. Sissako est l’un des bastions électoraux du Mali et doit se mettre en ordre de bataille pour ces différentes échéances, a –t-il indiqué par la suite ajoutant que le succès passe par la mise en place d’une stratégie de reconquête de l’électorat en vue d’engranger des résultats dignes du statut du Rassemblement en tant que première force politique au sortir des dernières échéances. La tâche ne sera pas facile sans la disponibilité des militants, a prévenu Nango Dembélé, en se réjouissant par ailleurs de la forte mobilisation ayant émaillé la cérémonie et qui préfigure, selon lui, une capacité réelle du parti à Sissoko. Le secrétaire général de la Fédération régionale a insisté au passage sur les particularités de sa région d’avoir les ressources de transcender les querelles intestines grâce aux liens sacrés entre les principaux groupes ethniques. Et d’ajouter par ailleurs que sa cette responsabilité de secrétaire général de la Fédération est partagée avec son bastion politique de Yorosso. Parlant de la candidature d’IBK en 2018, il dira que le souhait du parti est qu’il soit candidat et que le RPM va le solliciter pour qu’il soit son porte-étendard à cause de son bilan que les militants jugent éloquent. A l’adresse de tous les ‘Tisserands’à travers le Mali, Nango Dembélé a appelé à l’unité autour de l’essentiel en prenant Sikasso comme exemple de cohésion car la liste régionale a été élaborée sans heurt et sans le moindre incident. Il faut noter que l’idée de fédération est l’une des recommandations issues du dernier congrès du RPM, qui avait porté Bocari Treta à la tête du parti. La nouvelle structure a été introduite pour permettre une meilleure animation du parti au niveau de la région et sera également compétente pour exécuter certaines tâches et trancher des questions qui relevaient jusque-là du Bpn-Rpm comme la confection de listes. Amidou Keita, Envoyé Spécial Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here