Migrants clandestins : des médias maliens s’attaquent à l’Algérie

58
Une certaine presse malienne connue pour son hostilité légendaire à l’égard des Algériens adresser, une nouvelle fois, de l’Algérie l’image d’un pays raciste, inhospitalier où les migrants africains ne subissent que lynchages publics, invectives et insultes. Selon ces médias dont tout le monde sait qu’ils roulent pour des officines liées aux services spéciaux marocains, les migrants africains clandestins refoulés d’Algérie seraient donc systématiquement maltraités et abandonnés en plein désert. Pour donner un semblant de vraisemblance à ce pitoyable mensonge, les agents embusqués du Maroc et des réseaux sionistes au Sahel n’ont pas hésité à inventer des témoignages de migrants dans lesquels ils accusent carrément les services de sécurité algériens de pratiquer la torture… à l’électricité. Bien sûr, ils n’apportent aucune preuve de ce qu’ils avancent. A lire ces médias aux ordres du Maroc, l’Algérie serait carrément gérée par un régime d’apartheid où les chasses à l’homme contre les Subsahariens sont quotidiennes ! Se faire traiter de raciste, le comble pour l’Algérie qui a contribué à casser les reins à l’apartheid. A l’instar de certains médias maliens connus pour avoir fait allégeance aux réseaux makhzeno-sionistes du Sahel, cette presse déploie toutes les semaines une incroyable énergie pour tenter de salir l’image de l’Algérie et berner l’opinion ouest-africaine. C’est un lynchage médiatique en règle. Faut-il rappeler aux Maliens qu’en dépit de sa situation économique difficile, l’Algérie continue à accorder des centaines de bourses d’études aux étudiants subsahariens et n’hésite pas à effacer régulièrement les dettes des pays les plus pauvres de la région pour faire comprendre à l’opinion malienne et plus généralement à l’opinion ouest-africaine que ce journal fait dans le délire. S. S. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here