Création d’entreprises : UMAV forme ses membres

61
« La gestion des micro-entreprises », est le thème d’un atelier de formation qui s’est ouvert hier au siège de l’Union malienne des aveugles (UMAV). L’initiative intègre la mise en œuvre du projet d’inclusion socioéconomique et politique des personnes en situation d’handicap et vivant en milieu rural sur financement de Voice Oxfam. La cérémonie d’ouverture était présidée par le président de l’UMAV, Moumouni Diarra, en présence du responsable dudit projet, Hadji Barry et de plusieurs participants venus spécialement des zones rurales. Il s’agit donc à travers cette rencontre de deux jours d’inciter les personnes en situation d’handicap visuel à s’engager dans l’entrepreneuriat. Ainsi tout au long de la formation, les participants vont acquérir des notions essentielles de la gestion d’entreprise. Selon Moumouni Diarra, le projet est parti du constat de la problématique d’insertion des personnes en situation d’handicap, notamment celles souffrant de cécité. Le président de l’UMAV a expliqué que cette situation se présente malgré la ratification des textes internationaux et nationaux en faveur des personnes en situation de handicap dans notre pays. Pour lui, la promotion de entrepreneuriat de cette couche peut être un moyen de leur autonomisation et une solution à leur insertion socioéconomique et professionnelle, d’où la présente rencontre à l’intention des sections rurales de l’UMAV. Il s’agit donc, explique le premier responsable de l’UMAV, d’assurer l’auto-emploi, généralement porteur de revenus stables. Le responsable du projet, Hadji Barry a indiqué que ce cours de création d’entreprise a été mis au point dans le seul but de favoriser l’idée d’entreprise chez les participants. Hadji Barry se dit convaincu que la création d’entreprise permettra aux entrepreneurs potentiels de trouver et d’analyser leurs idées d’entreprise en vue de choisir la plus appropriée, celle qui pourra servir de base à la création d’une entreprise porteuse. Ainsi à l’issue de l’atelier, les participants pourront eux-mêmes franchir les différentes étapes comme créer une entreprise, la faire démarrer dans les meilleures perspectives de rentabilité et rédiger un plan d’affaires. Pae ailleurs, ils recevront également des connaissances sur la gestion des ressources humaines, financières et matérielles d’une entreprise. Mariam A. Traoré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here