Le groupe parlementaire ADP MALIBA/ SADI exige l’ouverture d’une enquête sur la mort d’une dizaine de militaires maliens dans le cercle d’Abeïbara

29
Dans une déclaration datée du 10 novembre 2017 et signée par le président du groupe parlementaire ADP MALIBA/SADI, l’honorable Amadou Thiam, les députés de l’opposition exigent de l’Etat l’ouverture d’une enquête sur la tuerie de la dizaine de militaires maliens dans le cercle d’Abeibara au nord du Mali. C’est avec consternation que ces députés disent avoir appris de sources concordantes, une bavure qui aurait été perpétrée par la force Barkhane sur des soldats maliens dans la nuit du 23 au 24 octobre 2017. Cette bavure qui serait survenue au cours d’un raid dénommé «opération sabre», lancé par la force Barkhane contre un camp d’entraînement terroriste dans le cercle d’Abeïbara, aurait causé la mort de plus de dix soldats maliens qui étaient retenus comme otages dans ce camp. Selon la déclaration, le groupe parlementaire ADP Maliba/SADI, après avoir pris connaissance de la déclaration du gouvernement du Mali sur ce raid auquel les forces de défense du Mali n’ont pas été associées, «condamne avec fermeté cette action unilatérale de la force Barkhane, adresse ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes, à l’ensemble des forces armées et de sécurité du Mali, et prie pour le repos des âmes de victimes ; appelle la force Barkhane à demeurer une force d’appui à l’armé nationale du Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière.» Enfin, le groupe parlementaire exige du gouvernement l’ouverture d’une enquête afin que des sanctions soient prises contre les auteurs de cette tuerie. Aussi, invite-t-il l’Etat malien «à prendre des mesures concrètes immédiates pour le renforcement des capacités opérationnelles de notre armé.» André TRAORE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here