Randgold veut devenir un acteur majeur de l’or en Afrique de l’Ouest

61
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or au Mali, son premier pays d’implantation en Afrique de l’Ouest. L’année dernière, un contentieux a opposé le groupe à l’administration fiscale. Un bras de fer qui est allé jusqu’à la fermeture des bureaux de la compagnie à Bamako, rouverts après le versement de 15 milliards de francs CFA, soit plus de 20 millions d'euros, en octobre 2016. Le patron de Randgold condamne le procédé. Mark Bristow : « Nous ne sommes pas prêts à négocier un texte. Nous respectons la loi et nous comprenons la loi et nous payons selon la loi. Mais si nous n’avons pas respecté la loi, alors l'administration devrait nous le démontrer et ensuite nous payons ce qui est dû. » Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here