Régulation des médias en période électorale : La HAC renforce ses capacités à travers un séminaire international

52
L’hôtel Radisson Blue de Bamako a servi de cadre ce lundi 13 novembre 2017 dans le cadre du séminaire international sur la régulation des medias en période électorale. Présidé par le premier Abdoulaye Idrissa Maiga, ledit séminaire a enregistré la présence de M. Fodié Touré, président de la HAC, de Mme Martine Kondé, présidente de la plateforme des régulateurs de l’UEMOA non moins présidente de la HAC de la Guinée Conakry, le chef de file de l’opposition démocratique et républicaine et beaucoup d’autres invités. Nous sommes à quelques mois des élections générales et le rôle que les medias jouent est d’une importance capitale pendant cette période. Donc, à travers l’organisation de ce séminaire, avec la participation des experts maliens et internationaux, la HAC pourra contribuer à l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles à travers une régulation indépendante et équitable des médias pendant les élections générales de 2018. Notons aussi que ce séminaire entre dans le cadre de la mise en œuvre des activités prévues par la HAC au cours du second semestre de cette année et en prévision de l’année électorale en 2018. A l’entame de ses propos, le président de la commission d’organisation du séminaire, M. Mahamane Hamey Cissé a expliqué combien l’organisation de ce séminaire était nécessaire avant d’évoquer d’importants rôles que jouent les medias en période électorale. Quant à Mme Martine Kondé, présidente de la plateforme des régulateurs de l’UNEMOA et présidente de la HAC de la Guinée Conakry, elle a rappelé que beaucoup de pays Africains organiseront des élections générales en 2018 et les medias doivent jouer leur partition dans la sensibilisation et diffusion des informations. Pour elle, les medias jouent un rôle capital depuis la phase d’enrôlement des citoyens sur la liste électorale à la proclamation des résultats définitifs. Elle a rassuré de la disponibilité de la plateforme des régulateurs de l’UEMOA auprès de la HAC du Mali dans sa volonté de participer à l’organisation d’élections libres et transparentes. Dans son intervention, le président de la Haute Autorité de Communication, M. Fodié Touré a laissé entendre que les medias sont fréquemment sollicité en période électorale non seulement par les structures en charge de la gestion des élections, dans le cadre de l’information et de la sensibilisation des électeurs mais aussi par les partis politiques et les candidats, dans le cadre de la campagne électorale. Le président de la HAC affirme qu’au cours de cette période d’élections, les instances de régulation de la communication doivent garantir l’égal accès des partis politiques et des candidats aux médias publics et veiller au respect du pluralisme dans les médias privés. Selon lui, ce séminaire servira à renforcer les capacités de la HAC. « Au cours de ce séminaire, la Haute autorité de la communication et les instances de régulation participantes renforceront leurs capacités en partageant leurs expériences sur les bonnes pratiques en matière de régulation des médias », a-t-il annoncé. « Le séminaire contribuera donc à renforcer la coopération bilatérale et multilatérale entre la HAC et les instances membres du Réseau des instances africaines de régulation de la communication (RIARC), du REFAM, de la Plateforme de l’UEMOA et ses autres partenaires. Il contribuera à l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles à travers une régulation indépendante et équitable des médias », a-t-il ajouté. Boureima Guindo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here