Ensemble pour une alternance en 2018 : Une coalition en vue pour faire chuter IBK en 2018

A huit mois de l’élection présidentielle de 2018, la plateforme “Ensemble pour une alternance en 2018” (EA-2018) lève la voix pour exprimer son dégoût vis-à-vis de la gestion du Président de la République. Elle compte entrainer le maximum de concitoyens avec elle pour tenir IBK en échec en 2018 d’où la création de l’EA-2018. Ce dernier était face à la presse ce mercredi pour présenter son projet de société sous forme d’offre politique. Plus de 77% des Maliens ont voté pour le Président de la République. Quatre ans après, la plupart de ces Maliens se plaignent quant à la cherté de la vie. Ceci pourrait s’expliquer par le fait que beaucoup de citoyens ont voté pour IBK soit par influence ou par charisme sans un programme précis. Pour éviter cette situation pareille en 2018, les dirigeants de l’EA-2018, Pr Ibrahima Karamoko SISSOKO président, Hamidou HAIDARA Secrétaire Général, Gaoussou DIALLO, ont initié un projet de société à soumettre aux chefs de parti politique. Il s’agit, à travers ce projet, de permettre aux candidats de se faire une idée sur l’attente de la population. Pour élaborer, à cet effet, son propre projet de société. Lisez plutôt le projet de société de EA-2018. SECURITE ET DEFENSE Faire du Mali l’une des nations les plus sécurisées au monde. Bâtir une armée capable de défendre les intérêts géostratégiques du Mali partout dans le monde. Protéger la vie et les biens des Maliens de l’intérieur et des Maliens de l’extérieur. AGRICULTURE – ELEVAGE ET PECHE Faire de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche une priorité afin que le pays soit, après la consommation locale, un grand exportateur dans ces domaines. Les Maliens doivent vivre avec des produits issus de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche du Mali. RESSOURCES MINIERES ET ENERGETIQUES Favoriser l’exploitation nationale des ressources minières et énergétiques. Donner le maximum de licence dans ces domaines aux compagnies maliennes. L’Etat doit aussi avoir ses propres compagnies dans ces domaines. REFORME INSTITUTIONNELLE Faire une vaste réforme institutionnelle qui répond aux aspirations de la population malienne. Cette réforme de très grande envergure doit coller avec la réalité sociale de la Nation malienne. EDUCATION – SANTE ET ACTION HUMANITAIRE Développer l’éducation pour toutes les filles et tous les fils du Mali en favorisant les secteurs prioritaires de la Nation selon les besoins du moment. C’est-à-dire former pour servir la Nation. Chaque village doit avoir une école. La santé pour tous. Chaque village doit avoir un centre de santé afin de permettre l’évolution vers la gratuité des soins au Mali. Redynamiser les actions humanitaires au Mali car dans l’histoire, la Nation malienne a été une Nation humanitaire et solidaire. EMPLOI ET INDUSTRIALISATION Faire de l’emploi pour tous une priorité car toutes les Maliennes et tous les Maliens doivent avoir un emploi. Favoriser l’industrialisation du Mali dans tous les secteurs sans exception. Faire valoir le savoir-faire des Maliens hors de nos frontières partout où c’est possible. ARTISANAT – CULTURE ET SPORT Développer les secteurs de l’artisanat, de la culture et du sport au Mali. Faire consommer les produits artisanaux par les Maliens afin de les exporter pour d’autres horizons. Mettre en valeur toutes les pratiques culturelles de la Nation malienne. Favoriser la laïcité culturelle. Mettre en valeur le sport national afin de faire un résultat sur le plan international. BONNE GOUVERNANCE Mettre fin à la corruption et développer la culture du patriotisme au Mali. ECONOMIE ET FINANCES Mettre l’économie et les finances au service de la Nation afin que ces secteurs soient capables de soutenir la politique nationale. Développer des stratégies et des réformes pour permettre l’indépendance du pays dans ces secteurs. FONCIERS ET DOMAINES Développer les mécanismes de gestion dans le secteur du foncier et du domaine afin d’éviter le gaspillage inutile de nos terres qui peuvent servir pour d’autres fins. EAUX – ELECTRICITE ET INFRASTRUCTURES Faire en sorte que le territoire national soit électrifié et qu’il ait de l’eau et des infrastructures. Chaque village doit avoir de l’eau et de l’électricité. Le pays doit être désenclavé à travers des routes de qualité et d’autres infrastructures. LES NOUVELLES TECHNOLOGIES SATELLITAIRES Faire en sorte que le Mali acquiert son satellite et les autres technologies satellitaires. LA DIPLOMATIE Faire de la diplomatie malienne une diplomatie au service de la Nation et une diplomatie ouverte. Yacouba TRAORE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here