Housseyni Amion Guindo, ministre des sports : Les excès seraient en train de causer d’énormes dégâts chez le ministre des Sports du Mali !

71
Le ministre des sports du Mali serait en train de sombrer dans une sorte psychose à cause des excès dont il se rend régulièrement coupable et cela causerait d’énormes problèmes aujourd’hui. Le pire est à craindre et une honte à éviter à tout prix à l’Etat malien du fait des conséquences qui pourraient en découler. Mais la question est de savoir comment un ministre de la république au passé si trouble est pourtant parvenu à se hisser jusqu’à ce haut niveau de l’Etat. Rares sont les personnes qui, après un rendez-vous ou un entretien avec le ministre des sports du Mali, ressortent rassurées quant à l’image qu’elles ont de leur interlocuteur. Responsables sportifs des associations nationales de sport, hommes politiques et même diplomates sont unanimes que les propos du ministre des sports ne tiennent plus la route. Et cela est d’autant plus inquiétant que les gens se posent la question si notre ministre des sports ne sombre-t-il pas dans la paranoïa. Autrement dit, ces propos se contredisent et il fait hors sujet lors des entretiens et autres rencontres avec d’autres personnalités. A la primature, on lui aurait interdit de tenir des conférences et autres points de presse du fait qu’il divague et qu’il ne convainc guère. C’est assez pénible qu’un ministre de la république et de surcroit un responsable politique considéré comme de la quatrième force politique du Mali en soit à ce niveau d’excès. Au sein de sa formation politique, on parle de plus en plus à son remplacement car l’image du parti se dégrade de jour en jour. Tous ceux qui ont connu Housseyni Amion Guindo le savent pertinemment accroc aux excès alors que souvent à un certain moment donné, ceci peut détruire et le ministre serait sur cette voie. Le pire est que le ministre des sports est aujourd’hui sur une pente très dangereuse et sa carrière politique est plus que jamais menacée, voire compromise. On se demande alors pourquoi le garder dans un gouvernement aussi sérieux ? Aujourd’hui c’est un secret de polichinelle au ministère des sports : des décisions incomprises sont prises, des nominations hors cadre, à l’instar de l’actuel directeur national des sports qui est un magistrat ; ce qui est en porte-à-faux avec les textes du pays, mais le ministre n’en a cure. Des chargés de mission sont renvoyés sans aucun motif, les travaux et autres voyages son surfacturés à hauteur de centaines de millions de FCFA. Des impayés d’hôtels sont partout et tout récemment au Gabon, la délégation est sortie sans prévenir l’hôtel car, non seulement il n’y avait pas d’argent pour payer, mais aussi il y avait plus de personnes extérieures au département prises en charge que du ministère. Il faut y ajouter des impayés de voyages de différentes fédérations et surtout avec des surfacturations jamais égalées. Chaque jour, nos différentes fédérations sont prises en otage, notamment avec des actes posés pour détruire le football par exemple. Mais la Sécurité d’Etat n’évalue guère et aucune enquête n’est menée pour savoir réellement ce que font nos ministres et c’est vraiment dommage. Ce département est stratégique et tout le problème peut partir d’une simple étincelle ; le pire est à craindre si rien n’est fait car le monde sportif est un monde incontrôlé. Kamba Sékou Traoré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here