Régime d’assurance Maladie Universelle: Un défi majeur à relever pour le bien-être des citoyens

35
L'opérationnalisation du Régime d'assurance Maladie Universelle (RAMU) passe nécessairement par une large sensibilisation des acteurs et partenaires impliqués dans le domaine. C’est pourquoi, le ministère de la solidarité et de l'action humanitaire a organisé les 13,14 et 15 novembre dernier dans la salle Maéva Palace. Ces journées de concertation étaient placées sous la présidence de Hamadou Konaté, ministre du développement social et de l'action humanitaire. Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de protection sociale concernant la couverture du risque maladie, le gouvernement malien a mis en place un certain dispositif en 2009. Il s’agit de l'instauration de l'Assurance Maladie Obligatoire et du Régime d'Assistance Maladie, la promotion des mutuelles de santé, l'octroi de certaines gratuité et autres avantages catégoriels de même que la prise en charge de certaines pathologies. Malgré ces dispositifs force est de reconnaître que la couverture maladie effective pour l'ensemble de la population reste un défi majeur à relever. En effet, les régimes publics que sont l'AMO et le RAMED couvrent que 22% de la population. Les mutuelles de santé qui devraient couvrir les 78% de la population ne couvrent actuellement qu'environ 5% de leur cible. Ce qui a amené le Gouvernement a instauré le Régime d'assurance Maladie Universelle qui sera mis en œuvre à l'horizon 2018. Son objectif à long terme est de parvenir à la couverture sanitaire universelle, une composante essentielle des Objectifs de Développement Durable (ODD). Dans son discours d’ouverture, le ministre Hamadou Konaté a souligné qu'au-delà de la symbolique la cérémonie, les travaux qui s'en suivront sont le couronnement bientôt deux ans de travaux des organes mis en place pour la conception d'un dispositif de protection sociale dans le domaine de la maladie au profit des populations. Il a déclaré que dans une stricte complémentarité dynamique et féconde, le Régime d'assurance Maladie Universelle constitue une dimension de la problématique de la couverture sanitaire universelle, une approche susceptible d'assurer à toute la population un accès aux soins à peu de frais comme le préconise le programme d'urgence sociale du président de la république. Auparavant le président du groupe d'experts pour l'opérationnalisation du Régime d'assurance Maladie Universelle, Luc Togo, Directeur général de la CANAM, s’est réjoui de la tenue de ces journées en vue d'une meilleure sensibilisation et que le Régime d'assurance Maladie Universelle constitue une réforme majeure en matière de sécurité sociale. Mamadou Nimaga Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here