Route 30 mètres, AXE KALABANCORO -Tour de l’Afrique: Les camions-bennes sèment la panique !

56
Depuis de nombreuses années, nous assistons avec tristesse, de jour comme de nuit, à des accidents pour la plupart mortels, causés par les camions benne sur l’axe reliant le bord du fleuve de Kalabancoro en passant par le golf, au monument la Tour de l’Afrique à Faladié. Les bennes transportant du sable extrait du fleuve à Kalabancoro et environs y occasionnent la mort sur leur passage. 0Cette situation persiste depuis bien longtemps sur la route Des 30 mètres au vu et au su de tout le monde, sans réaction des autorités. La question qui mérite d’être posée est de savoir les causes profondes et la fréquence des accidents perpétrés par les camions bennes à Bamako en général et plus particulièrement sur cette voie. Selon des sources bien informées, cette situation est la résultante de la négligence, de la naïveté pure et simple de nos agents chargés de la règlementation de la circulation routière (CCR). Ils sont tous attirés par l’appât de l’argent mal acquis plutôt que de s’occuper au préalable de leur travail. En plus, la plupart des conducteurs de ces camions bennes sur ce tronçon routier sont des apprentis qui ne maitrisent ni le volant, ni le code de la route. Ce qui compte pour eux, c’est d’empocher beaucoup d’argent. Quant aux chauffeurs titulaires, ils préfèrent mettre le camion à la disposition de leurs apprentis pour fouetter d’autres chats au bord du fleuve. En effet, pour pallier à cette situation de façon efficace, il convient d’interpeller les autorités municipales et l’Etat malien à prendre des mesures fermes allant dans le sens de ‘interdiction de la conduite de ces camions bennes pendant la journée, ordonner leur conduite seulement à partir de 20h00 jusqu’à 5h du matin, punir avec la dernière énergie toute personne qui violera les textes en vigueur sur la circulation routière et tout conducteur sans permis de conduire. Seule l’existence d’un Etat sérieux permettra d’endiguer ce triste phénomène. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here