Situation sécuritaire au centre du Mali : Le PM capitule !

En écourtant sa visite au centre du pays, le Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maïga n’a eu d’autre choix que de capituler devant les ennemis de la république. Comment un homme considéré comme de poigne rend le tablier si facilement devant les terroristes ? En tout cas, le peuple malien est resté sans voix ce lundi 6 Novembre 2017 quand le communiqué a été lu à la télévision nationale, car la déception fut trop grande et c’est vraiment dommage pour le Mali et les Maliens. Même si le convoi du PM aurait été attaqué, Abdoulaye Idrissa Maïga devrait poursuivre sa visite et rien au monde ne devrait le faire reculer, car un Etat ne recule pas. Cela a été prouvé avec l’ex-Premier ministre Moussa Mara, à qui il faut de rendre un hommage mérité, qui a passé une nuit sous les feux des balles des ennemis de la nation sans reculer. De plus aujourd’hui, l’armée malienne dispose de moyens aériens et autres appuis importants pour faire face à ces terroristes qui terrorisent la population malienne. Le recul du PM est considéré encore une fois comme une autre humiliation, une honte nationale, mais cette fois-ci c’est Abdoulaye Idrissa qui doit seul endosser cette responsabilité devant l’histoire. On se rappelle que c’est déjà l’actuel président de la république, IBK , qui avait défié un chef rebelle en 1996, en se rendant à Kidal et ce courage lui a valu ce qu’il est devenu aujourd’hui : président de la république. Et tout récemment, comme évoqué, Moussa Mara a eu la sueur froide de sa vie en passant tout une nuit sous les bombes et autres rafales des terroristes mais n’a pas capitulé. L’acte du Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maiga est considéré comme une reculade et une honte pour toute la nation malienne. Dia Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here