Contribution : Le Président Mugabé, un nationaliste, un patriote et un anticolonialiste

67
Les Africains qui se sont sacrifiés pour lutter contre le colonialisme et l’impérialisme occidentaux sont rares. Comme les Occidentaux n’ont pas pu l’évincer par la force, ils cherchent à évincer le Président MUGABE avec l’aide des Zimbabwéens apatrides. Par le biais des manifestations téléguidées, ils comptent arriver à leur fin à savoir écarter un Président africain qui a chassé les néocolonialistes britanniques en confisquant les terres volées aux paysans Zimbabwéens. La réforme agraire entreprise n’était que justice, rendre la terre à leurs premiers occupants et libérer le peuple Zimbabwéen de l’emprise des envahisseurs britanniques. Le Président MUGABE a été le seul président africain à défier le néocolonialisme. La terre est la richesse incontestable de l’Afrique. C’est dans ce domaine que l’occident nous accorde un minimum de considération, c’est dans ce domaine que l’Afrique noire peut s’affirmer et recouvrer son indépendance vis-à-vis du reste du monde. Ceux qui critiquent le Président MUGABE pour avoir déposséder les colons britanniques des terres qu’ils ont volées aux paysans Zimbabwéens ne sont que des valets de l’impérialisme occidental. Après le départ des colons britanniques du Zimbabwe, le pays ne s’est pas écroulé. Le Président MUGABE a pu faire face à la situation en mobilisant les paysans et en faisant appel à la Chine qui a apporté des aides substantielles au pays que les Occidentaux voulaient étrangler. Il est indigne que certains Président africains s’allient aux néocolonialistes occidentaux particulièrement britanniques pour demander au Président MUGABE de partir. Sur le fond, le départ de MUGABE est souhaitable vu son grand âge mais vu les services qu’il a rendus au peuple Zimbabwéen, il mérite le respect du peuple Zimbabwéen et de tous les Africains au service de l’intérêt de l’Afrique. C’est pourquoi, il convient de lui laisser terminer son mandat qui arrivera à terme dans quelques mois et organiser ensuite des élections générales impartiales. Le peuple du Zimbabwe ne doit pas se laisser endormir par les valets des colons britanniques qui ne cherchent qu’à mettre en cause les acquis de la réforme agraire et des progrès économiques et sociaux réalisés par le Président MUGABE. Les Africains progressistes et patriotes disent Merci au Président MUGABE. Que Dieu le protège contre ses ennemis et les apatrides Zimbabwéens et africains. Quel que soit le sort que Dieu te réservera, tu resteras un patriote, un nationaliste et un anticolonialiste comme l’ont été les Présidents Sékou Touré, Kwamé N’Krumah et Thomas Sankara. Tiécoro DIAKITE Docteur en Economie du Développement (Paris I) Diplômé en Droit des Affaires (Paris I) Ancien Ministre Lauréat International AWARD 2008 Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here