Elections communales et régionales : Des préparatifs pour un scrutin sécurisé et inclusif

61
Le ministère de l’Administration territoriale est à pied d’œuvre pour réussir des élections apaisées et inclusives avec toutes les forces vives de la nation C’est dans cette optique qu’il multiplie les rencontres avec toutes les parties prenantes. Ainsi, après, un communiqué des Mouvements armés, il était nécessaire pour le département d’échanger avec les acteurs politiques. C’est pourquoi, à la demande du ministre, une rencontre eu lieu le mercredi15 novembre dans la salle dite Salon de sursaut dudit ministère. Elle avait comme ordre du jour : l’adoption du procès-verbal de la dernière rencontre; le point des préparatifs des élections prévues pour le 17 décembre prochain et les divers. Selon le ministre Tiéman Hubert Coulibaly, les discussions ont permis d’avoir des avis divergents. A l’issue de ces discussions informatives et nourrissantes d’espoir, le ministre de l’Administration territoriale a promis de « procéder à l’analyse des demandes qui ont été faites ». « Nous devons nous battre pour organiser les élections de manière inclusive », a déclaré le Tiéman Hubert Coulibaly. Interrogé après la rencontre le ministre a répondu : « nous avons présenté la situation par rapport à la carte des risques sur le territoire, nous avons fait le point de ce que certains partenaires à la paix notamment les mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation ont publié des communiqués demandant au gouvernement de réfléchir à un agenda remanié pour les élections*. Ensuite, Tiéman Hubert Coulibaly a promis de procéder à l’analyse des demandes qui ont été formulées. Toujours selon le ministre, les avis qu’ont été donnés ne sont pas homogènes. « Il y a des avis qui encouragent le gouvernement à engager des discussions pour avoir un processus véritablement inclusif, pour que tout le monde participe aux élections et que nous puissions les organiser en paix un peu partout*. En effet, ces élections concernent 11 communes : Salam (cercle de Tombouctou), Ménaka, Anderamboukane, Inekar, Tidermène, Alata (cercle de Ménaka), Essouk (cercle de Kidal), Tinzawatène (cercle d’Aneibara), Timtaghène (cercle de Tessalit), Tin-Essako, Intadjedite (cercle de Tin-Essako). Il y a 4 cercles qui n’ont pas enregistré de candidature pour les élections des conseillers de cercle. Il s’agit de Ménaka, Abeibara, Tessalit et Tin-Essako. Pour ces votes, nous avons enregistré 2056 candidatures pour l’élection des conseillers communaux, 6603 candidats pour l’élection des conseillers de cercle et 1083 candidats pour l’élection des conseillers de régions. Diakalia M Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here