Gestion des eaux souterraines : CNU-Mali va renforcer les capacités des acteurs de la GIRE

La Coordination nationale des usagers des ressources naturelles du bassin du Niger (CNU-Mali) en collaboration avec la Coordination régionale des usagers des ressources naturelles du bassin du Niger (CRU-BN) va organiser une session de formation dans le cadre du Programme conjointe d’appui à la Gestion intégrée des ressources en eau (PCA-GIRE). Cette formation se déroulera du 21 au 25 novembre 2017 à Ségou. Elle regroupera une trentaine de participants issus de la direction nationale d’hydraulique, des services techniques de la GIRE et toute autre direction impliquée dans la gestion des eaux de surface et souterraine. La formation aidera les participants à mieux cerner les interactions eaux souterraines, eaux de surface et le suivi des ressources en eau souterraine. Cela, à travers la présentation de la caractérisation des systèmes aquifères pour la gestion des eaux souterraines. Les connaissances des participants sur les droits de l’eau souterraine, les aspects réglementaires de la gestion des aquifères, la protection des nappes d’eau souterraine, le lien entre les activités agricoles et les eaux souterraines et les changements climatiques, seront aussi améliorées et des cas d’études vécus feront l’objet de présentation. Aux termes de la formation, il est attendu de la part des bénéficiaires, une connaissance approfondie des différents sujets dispensés. C’est pourquoi, les organisateurs ont sollicité une expertise étrangère, d’une connaissance avérée desdites questions. Les cours seront assurés par un expert d’AGW-Net venant, du Sénégal et disposant de solides connaissances sur le lien entre les eaux souterraines et les eaux de surface. Agw.Net, c’est le réseau des eaux souterraines en Afrique. Il a été créé pour accroître la sensibilisation sur le potentiel et la valeur des ressources en eaux souterraines en Afrique, pour les besoins multiples des populations ainsi que pour l'environnement. De même, il contribue au développement des capacités des acteurs dans le secteur de l'eau souterraine. Cette formation vient en appoint pour satisfaire les besoins en eau des communautés. Elle servira à consolider les efforts du gouvernement, par rapport aux ratifications des conventions internationales et accords dans le cadre de la protection des ressources en eau, pour satisfaire les besoins de sa population. C’est pourquoi, les Pays-Bas et la Suède ont défini avec le gouvernement malien deux programmes d’appui pour relancer le processus GIRE. Chose qui favorisera la mise en œuvre harmonieuse des deux appuis. D’où leur fusion en un seul programme, avec comme nom le Programme conjoint d’appui à la gestion intégrée des ressources en eau. Diakalia M Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here