Ligue de tennis du district de Bamako : Le président sortant, Birahim Diouf plie face au refus des clubs de tennis

66
Prévue pour le 18 novembre 2017, l’assemblée générale élective de la ligue de tennis du District de Bamako a été finalement reportée. Les raisons sont liées à la mauvaise volonté du président sortant, Birahim Diouf de manipuler les textes en sa faveur pour être réélu. Plusieurs clubs de tennis du district de Bamako ont donc boycotté cette assemblée pour violation des textes. En prélude au 21e conseil national ordinaire de la fédération malienne de tennis prévu le vendredi 29 décembre 2017, la fédération par la lettre n° 036/P-FMT/2017 en date du 09 octobre 2017, a instruit a toutes les ligues régionales de tennis dont celle du district de Bamako de renouveler leurs bureaux au plus tard le 18 novembre 2017. La lettre de la fédération précise que chaque club est tenu à désigner deux (2) délégués dont le président. Cependant c’est un seul délégué qui procèdera au vote. Malgré cette lettre de la fédération et la demande d’information du président de l’Association du Tennis Club Stade Omnisport Modibo Kéita de Bamako (TCSO) sur la date de mise en place du bureau de la ligue du District de Bamako, le bureau sortant n’a toujours pas donné de suite. Alors que le président de TCSO n’a pas eu de suite favorable à sa demande, il a été surpris d’apprendre par d’autres sources de l’existence d’un calendrier (18 novembre 2017) de mise en place des bureaux de ligues dont celle du District. A la date d’aujourd’hui, le tennis clubs du Stade Omnisport Modibo Kéita et plusieurs clubs de Bamako n’ont toujours pas reçu le rapport du bureau sortant à une semaine de l’échéance. Face à cette situation, certains clubs de tennis de Bamako ont exigé le report de l’assemblée générale. Ces clubs reprochent au président de la ligue du District de Bamako de violer les textes et précisément le paragraphe 4 du communiqué émanant du secrétaire général qui stipule : « le rapport bilan 2013-2017 et le rapport financier de la ligue doivent être envoyés au Gouverneur, au Directeur Régional des Sports, aux délégués par club de tennis… au moins 15 jours avant l’assemblée générale ». Face au refus des clubs de tennis de participer à cette assemblée, le président sortant est revenu sur sa décision. Il a décidé de reporter cette assemblée à une date ultérieure. Wassolo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here