Mal gouvernance et corruption

73
Durant mon séjour malien un autre phénomène a retenu mon attention, non pas à cause de son existence, mais de son extrême banalisation: la corruption/impunité et la mal gouvernance. Impossible de parler de l'une sans évoquer l'autre. Ce sont des sœurs siamoises qu'aucun médecin ne veut séparer sous peine d'avaler son scalpel et de trépasser. Revenons un peu en arrière et rappelez-vous les nombreux scandales qui faisaient régulièrement la Une des canards. Et puis, un beau jour, Impitoyable Premier a fait semblant de taper sur la table en interpellant les magistrats sur les plus de 200 dossiers sur des cas de détournements à ciel ouvert qu'il leur aurait transmis mais qui n'ont connu aucune suite. Histoire de dire que lui, blanc comme neige, veut traquer les délinquants que lui-même a nommés aux postes juteux mais que les magistrats ne veulent pas le suivre. La réaction de ceux-ci n'a point tardé et, à la faveur d'une grève qu'ils ont déclenchée, on a appris, avec stupéfaction, qu'en fait, c'était un gros bluff car aucun dossier ne leur avait été transmis et ils défiaient même le Roi de produire la liste des dits dossiers. Évidemment, rien n'a été produit à l'époque et pour cause. Pour avoir été Contrôleur d'État, je connais parfaitement le circuit de transmission des dossiers au Président de la République, puis, de celui-ci aux juges et les nombreux non-lieu pour les rares dossiers qui arrivent à passer au travers du très opaque filtre mis en place afin que l'impunité soit de plus en plus forte. Du népotisme à la gabegie en passant par la corruption le tout érigé en système de gestion, les priorités de la minorité qui bouffe impunément sont très loin de celles de la majorité pauvre et silencieuse qui cherche plutôt à joindre les deux bouts. Quand des voix ont commencé à s'élever pour protester contre les promotions accordées aux voleurs renforçant ainsi l'impunité, le Roi, s'est encore fendu d'une autre déclaration autant historique qu'ubuesque " Désormais, je serai impitoyable"!! C'est à partir de ce jour que je l'ai baptisé " Impitoyable Premier" et Ibland "La République des impitoyables". Mais, comme les nombreuses commissions indépendantes d'enquêtes sur des scandales ne donnaient rien, la dernière trouvaille a été de créer la Commission contre l'enrichissement Illicite. Le dessein caché est de coffrer un baron du régime pour malversation afin de prouver "l'impitoyabilite" Mais quel baron va accepter d'être sacrifié ?? Au fait, la mal gouvernance et la corruption doublée d'impunité sont pires et font plus de dégâts que la rébellion actuelle. Alors le peuple et surtout la Communauté Internationale doivent intégrer ces paramètres dans leurs schémas de sortie de crise. Mountaga Touré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here