Clôture de la 8ème conférence nationale de l’URD: Soumaïla Cissé optimiste pour la tenue de l’élection présidentielle de 2018

120
Les lampions se sont éteints sur les travaux de la 8ème conférence nationale de l’Union pour la République et de Démocratie (URD) le dimanche 19 novembre 2017 au Palais de la culture Amadou Hampâté Bah de Bamako. Les délégués de l’intérieur et de l’extérieur ont pris part aux travaux. A la clôture des travaux, le président du parti, l’honorable Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition s’est convaincu de la tenue de l’élection présidentielle de juillet 2018. A cet effet, il a invité les militants du parti à œuvrer pour remporter la bataille. «On ne peut pas confier le pays à des gens qui ont échoué », a-t-il dit. L’une des recommandations faites par la conférence est l’introduction de la biométrie au fichier électoral. « Préparez-vous car l’élection de 2018 se tiendra inchalla. Nous sommes convaincus que l’élection aura lieu. Si non dans le cas contraire, c’est l’aventure pour le Mali. Et nous ferons tous pour remporter la bataille. On ne peut pas confier le pays à des gens qui ont échoué », a martelé le président du parti URD, l’honorable Soumaïla Cissé. Avant d’inviter la jeunesse du parti d’œuvre davantage pour le rayonnement de l’URD. « Qu’on le veuille ou non, l’avenir c’est l’URD », a clairement dit Soumaïla Cissé. A l’en croire, les décisions sont prisent collectivement au sein de son parti. Par ailleurs, il a déploré le fait que les gouvernants actuels se promènent dans l’hélico de l’armée malienne pourtant destiné à sécuriser le pays. Après l’allocution de l’honorable Cissé, le vice-président de l’URD, Mamadou Sissoko a lu les motions, résolutions et recommandations faites par la conférence. Ainsi, il y a eu une motion de félicitation au président Soumaïla Cissé pour ses efforts à la tête du parti. La conférence exhorte les militants à s’acquitter de leur cotisation. En outre, la conférence recommande l’introduction de la biométrie au fichier électoral. Enfin, la conférence exige du gouvernement l’éclaircissement de la situation des 900 000 cartes NINA qui sont dans la nature. Par ailleurs, au terme de la conférence, le président de la Convergence d’action pour le peuple (CAP), Racine Thiam, ex directeur de la communication de la présidence est désormais nommé vice-président de l’URD. Aguibou Sogodogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here