Eleveurs/pasteurs au Mali : les parents pauvres de la république

Est malien et citoyen celui qui est fonctionnaire de l’État. Les autres sont des laissés pour compte et des vaches à traire, quelle que soit la maigreur (pauvreté) pour l’État et ses fonctionnaires qui sucent leur sang. Cela est pire quand on est un éleveur de bétail : l’État ne fait rien pour eux. Pareil pour les PTF. Quelle est la part de tout le monde rural 85 % des populations ? 90 % ? Plus ? dans le budget de l’État ? 15 % ! Et ça, c’est grâce à IBK qu’il faut saluer ici (afin qu’il fasse encore plus). Et dans ces 15 %, quelle est la part des éleveurs et qui n’est pas éleveur au Mali ? Spécifiquement ? ZÉRO. Oui ZÉRO. Ils sont en train de se battre pour avoir 2 % de 15 % pour développer le secteur. Ça n’intéresse personne. Par contre le lait, la viande, le sirimè (nèbam sirimè), les œufs, la bonne chair de pintade, de poissons et de poulets, tous en raffole. Des sources dignes de foi et chose constatable. Le Mali importe tout sauf la viande fraîche rouge. Et la blanche, on pourrait s’auto-suffire aussi. Devenir exportateurs et gagner des devises (dollars, euro…). L’atout s’est transformé en malédiction. Surtout quand on sait que le prochain programme de déstabilisation approfondie du Mali à travers la Minusma et Barkhane (les deux bras du système) est articulé autour de l’ethnisation de la crise malienne. Il est centré autour de la communauté Peul, seule ethnie qui permet un embrasement conséquent de Kidal à Sikasso. Les Peuhls sont partout et sont alliés à toutes les ethnies sans exception. Donc, mettre les Peuls au centre d’un foyer d’incendie, c’est être sûr de gagner. Que chacun ouvre son esprit pour barrer la route à la prochaine déstabilisation du Mali par la communauté internationale. Et pour commencer, il faut savoir que Amadou “Kouffa” BARRY ne se bat pas en Peul pour édifier un royaume Peul. Non, il est allié à un Touareg, Iyad AG GHALY, et les “sunnites”wahhabites-salafistes pour ériger un État islamique “sunnite. Ses victimes sont avant tout d’autres Peuls (non “sunnites). Il est vraiment temps que les Maliens se réveillent un peu, se donnent la main et gagner ensemble. Amadou TALL Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here