PURD-RN : Une évaluation à mi-parcours satisfaisante

54
La 4e réunion du comité national de coordination technique du PURD-RN s’est tenue dans la salle de conférence du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire. L’ordre du jour portait sur l’état d’exécution des recommandations de la précédente réunion tenue le 4 avril 2017, la situation d’exécution du PURD-RN au 31 octobre, la synthèse des constats et propositions des différentes missions du Comité national à Mopti, Tombouctou, Gao et Ménaka effectués courant juillet et août 2017. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le ministre de la Solidarité et de l’Action, Hamadoun Konaté entouré des gouverneurs des régions concernées. C’était le lundi 13 novembre 2017. Le PURD-RN est exécuté sous la maitrise d’ouvrage des gouverneurs des régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudénit. Sa maitrise d’ouvrage est déléguée aux agences d’exécution Agetier et Agetipe. L’exécution des deux premières phases de ce programme a coûté 28,280 milliards F CFA. Un montant de 7,7 milliards a été budgétisé pour la troisième phase. Selon le ministre, les résultats obtenus dans la mise en œuvre des deux premières phases de ce programme ont contribué à la réinstallation de l’administration d’Etat sur une bonne partie de notre territoire affectée par la crise. Il ajoutera qu’à ce jour, le programme à son actif la réhabilitation, la construction et l’équipement en mobilier de bureau de 274 bâtiments administratifs ; l’équipement des services administratifs de l’Etat en matériel roulant composé de 121 véhicules, 860 bureaux, 463 fauteuils, 1129 chaises visiteurs et 789 armoires. Pour lui, les marchés y afférents ont été principalement exécutés par des entreprises ou groupements d’entreprises locaux, contribuant ainsi à la création de nombreux emplois. La troisième phase accorde la priorité aux régions de Ménaka et de Taoudénit nouvellement créées afin de les doter d’infrastructures et d’équipements adéquats pouvant leur permettre d’être rapidement opérationnelles. Et il est permis d’affirmer, sans risque de se tromper, que le PURD-RN affiche un bilan positif et se poursuit sous de bons auspices. Ousmane A. Touré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here