8è Conférence nationale de L’URD : Soumi Champion appelle à la résistance face au régime d’IBK

48
Le palais de la culture Hamadou Hampaté Bah a abrité la semaine dernière les travaux de la 8ème conférence nationale de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) placée sous le signe 《 Restaurer l’espoir 》. La cérémonie d’ouverture, présidée par le président du parti l’honorable Soumaila Cissé, non moins chef de file de l’opposition, a enregistré la présence des élus du parti, des anciens premiers ministres, des partis amis de l’opposition ainsi que des représentants de la société civile. Prennent part à cette rencontre statutaire de l’Union pour la République et la Démocratie, les délégués venus de l’intérieur et du District de Bamako dans le but de discuter sur la vie du parti et resserrer les rangs en vue d’une meilleure participation aux élections à venir. Les travaux de la conférence ont débuté par l’exécution de l’hymne du parti suivi d’une longue projection retraçant de façon négative l’An 4 du président IBK marqué selon L’URD par des attaques en répétition tant au nord qu’au Sud et qui ont fait des victimes civiles et militaires. À ces attaques s’ajoutent la violation grave de l’accord par les groupes armés, les promesses renouvelées non tenues, la corruption généralisée, gestion clanique, le chômage, l’atteinte des libertés d’expression etc. Dans son discours d’ouverture le président du parti de la poignée de mains, l’honorable Soumaila Cissé a salué la présence remarquée des anciens Premiers ministres et représentants des partis amis. Sans oublier l’engagement des militants et militantes du parti qui ne cesse de rehausser le flambeau du parti en tirant d’autres militants. C’est pourquoi après avoir rappeler les valeurs du parti, il a déclaré qu’à l’URD, il n’y a pas de militants de premières heures ni dernières un parti ouvert à tous avant de souhaiter la bienvenue aux nouveaux adhérents. Face aux problèmes qui caractérisent le régime du président IBK et minent le développement de notre pays, le président Soumaila Cissé à souligné que notre pays a besoin de vision claire pour plus d’équité et de justice sociale tout en saluant le travail abattu à l’assemblée nationale par le groupe parlementaire VRD/ SADI- ADP Mali BA en vue d’une bonne gestion du pays. Pour l’honorable Cissé cette rencontre statutaire du parti se veut un dialogue large et direct avec les délégués sur les dossiers brûlants de l’heure notamment, la tenue incertaine des élections régionales et du district et celle de la présidentielle de 2018 pour lesquels le parti URD attache à la transparence pour des élections crédibles. S’agissant du thème de la rencontre « Restaurer l’espoir » selon lui d’où vient le mouvement de contestation contre la révision constitutionnelle à savoir la plateforme « An tè Abana, Touche pas à ma Constitution. » D’où son appel à la jeunesse pour plus de résistance face aux dérives du régime. Pour la circonstance le président de l’URD s’est prononcé sur la situation préoccupante des africains particulièrement nos compatriotes au Maghreb. Rappelons que les recommandations formulées en vue d’une meilleure participation du parti aux échéances prochaines ont mis fin à la rencontre. Mamadou Nimaga Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here