Mali: la collusion entre groupes terroristes et signataires de l’accord d’Alger dénoncée

Le représentant local de la Force française Barkhane, le général Christian Allavène a évoqué les actions civiles pour les populations (soins de santé, éducation et électrification), et a également les opérations sur le terrain lors d'une conférence de presse. Il est notamment revenu sur la collusion avérée entre terroristes et groupes impliqués dans le processus de paix. Droit dans les yeux, le général Christian Allavène, représentant au Mali du commandant de la force Barkhane, regarde les journalistes. Pour lui, des membres des groupes armés du nord du Mali, pourtant signataires de l’accord de paix d’Alger, ont un pied dans le processus de paix et un autre dans les groupes terroristes : « Les différentes opérations que nous avons menées récemment dans le nord, mais pas uniquement, notamment par la saisie d’un certain nombre de pièces à charge, démontrent la collusion qui existe entre certaines personnes de certains groupes armés signataires, et des groupes armés terroristes ». Officiellement, il ne donne pas plus de détails, mais plusieurs informations circulent. Par exemple, des écoutes téléphoniques qui confirmeraient cette collision. Ensuite, sur le terrain, il arrive que des responsables ou membres des mouvements signataires de l’accord de paix d’Alger, reçoivent même des consignes de ces terroristes. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here